Chronique

MEGADETH - TH1RT3EN / Roadrunner 2011

Et bien qu'elle forme tiennent Dave Mustaine et sa bande ! Depuis son retour aux affaires en 2004, le bougre ne cesse d'enchainer les albums (et les intervenants !). Aujourd'hui sort le treizième opus (non c'est pas vrai !!) de nos Trasheurs, qui voit le retour de Dave Effelson !

On attaque fort d'entrée de jeu avec un « Sudden death » bien sympathique. Un pur morceau de Trash, certes plus mélodique mais plaisant, comme Megadeth sait les faire ! A nouveau le Chris Broderick nous en met plein la vue pour notre plus grand bonheur. « Public enemy No.1 » se la joue plus rapide et assène un coup dernière la tête. Dommage qu'elle semble répétitive à la longue.
Riff et ambiance presque Punk pour « Whose life (is it anyway) » qui rappelle le bon vieux temps. Un titre bien entrainant, qui devrait bien fonctionner en live ! « We the poeple » se rapproche des titres des 90's, pour mon plus grand plaisir. Un bon moment que voilà.
Par contre j'adhère bien moins à « 
Guns drogs & money » qui semble déjà entendu (on pense à l'album Risk), pas le titre le plus inspiré : dommage. Intro qui monte en intensité pour un « Never dead » plus décisif. Voilà un bon morceau rapide et rentre dedans.
« New world order » se la joue faux rythme et rend son écoute compliquée. Pas des plus marquants, il laisse à désirer. Heureusement « Fast line » arrive et remue tout ça comme il faut !! On y retrouve un peu plus de hargne et enfin du très bon qui fait du bien !
« Black swan » arrive et poursuit sur la même veine que précédemment ! Encore un très, très bon titre que voilà ! Dave Mustaine nous aurait-il gardé le meilleur pour la fin !? On dirait bien que oui à l'écoute de « Wreker » qui pulse à fond ! Voilà du bon Megadeth inspiré et venimeux !
Début tout calme pour « Millenium of the blind » avec un très joli travail de Chris. Une ballade fort sympathique que voilà. Une belle surprise qui fait son effet. Dave utilise une voix des plus sombre, glaçante à souhait !
Ambiance presque hard rock pour « Deadly nightshade », qui fait retomber un peu l'ambiance. Encore un titre trop facile. On termine par « 13 » et sa jolie intro acoustique. Un mid tempo extraordinaire des plus prenant pour finir cet album branlant. La réussite de l'album !!

Conclusion : avec ce treizième (et dernier?) album, Megadeth refait tomber le souffle. Pas des plus inspiré et entrainant, cet opus manque de pures tueries (hormis 4/5 titres !!). Dommage car il y avait moyen de faire mieux !
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 4865 fois