Chronique

MICHAEL THOMPSON BAND - FUTURE PAST / Frontiers records 2012

Pour cette nouvelle année, le label italien continue là où ils nous avaient laissé en 2011, avec des retours improbables d'artistes 'oubliés'. Donc à quoi doit-on s'attendre de ce groupe qui n'a rien sorti depuis 1989 !?!?

Première pierre avec « High time » qui nous plonge dans de l'Aor habituel mais bien sympathique. On se laisse prendre au jeu de ces mélodies sucrées. Une première pépite qui donne le sourire. Avec « Can't be right » on est entre deux. Un bon riff de guitare entrecoupé de moments 'inexistants'. Heureusement le refrain sauve ce titre bancal !
« Futur past » se la joue plus mélodique mais manque d'un quelque chose pour accrocher. Bien trop quelconque ! Première ballade avec « When you love someone » qui malgré toutes les bonnes volontés n'apporte rien à l'ensemble. À nouveau très anecdotique.
On espère reprendre du poil de la bête avec un « Here i am » plus rythmé, mais malheureusement il manque toujours ce petit quelque chose pour faire décoller les titres ! On s'enfonce avec un « Beautiful mysterie » qui n'a rien d'exceptionnel. Quatre minutes sans intérêt !
Deuxième ballade avec « Break me down » qui malgré son piano et ses belles mélodies font trop déjà vu et donc ne trouve toujours pas grand intérêt à mes yeux. Enfin de quoi se mettre sous la dent avec « End game » qui monte en puissance et avec son refrain te fait décoller. Putain on l'attendait plus celle-là !
Par contre on retombe bien trop vite dans les travers avec une mièvre « Gipsy road » qui donne envie de vomir. De la mauvaise pop commerciale âgée qui sent le formol !! Tiens un petit « Can't miss » ressortie du placard et mis au goût du jour pour peut-être enfin avoir de quoi se délecter. Et bien pas vraiment, car même si on sent une nette amélioration au niveau inspiration ça sent le prozac à l'écoute; aucune pêche aucune saveur.
On termine enfin cette horreur avec un « Fight for your life » qui donne pas très envie en fait. Une complainte qui pousse au suicide !

Conclusion : ça faisait longtemps que je n'avais pas entendu un album pareil. Mou du genou sans grande inspiration, cet album ressemble plus à une perte de temps qu'autre chose !!
 
Critique : Guillaume
Note : 4/10
Site du groupe :
Vues : 4887 fois