Chronique

FEAR FACTORY - THE INDUSTRIALIST / AFM Records 2012

Après le retour du duo mythique Cazares/Bell et un Mechanize des plus dévastateur, Fear Factory revient mettre la deuxième couche seulement deux ans après son 'come back' fracassant !! Pourquoi attendre plus longtemps alors !?

Comme à son habitude c'est par une intro que débute ce nouvel album. « The industrialist » fait monter la pression jusqu'au riff typique ! Dommage qu'après le départ de la brute Gene Hoglan, Fear Factory ait décidé de mettre une boite à rythme, je trouve que ça fait perdre en puissance. Pour le reste ça déboite sévère et il bon de retrouver quelques samples bien utilisés.
Après cette entrée en matière efficace,« Recharger » prend le relai sans pour autant perdre en puissance, bien au contraire (notre Gene se serait régalé !!). Dans cet océan de méchanceté quelques lueurs de mélodies viennent à nous, pour nous sauver de la tempête !! « New messiah » arrive pour nous enfoncer encore un peu plus! Le groupe semble vraiment avoir retrouvé une seconde jeunesse et envoie des pieds comme au plus beau jour !
Une intro inquiétante arrive pour « God eater », qui ne rassurera personne par la suite. Lourd et malsain à souhait !!
Plongé dans une peur perceptible « Depraved mind murder » ne va pas améliorer les choses, malgré un refrain mélodique. Le groupe à su encore créer une ambiance malsaine et glaciale, qui vous file le frisson !! nouvelle montée en puissance pour « Virus of faith » qui va atomiser votre cerveau ! Ça fait très mal, et pas une seconde de répit !
Encore en vie ? Alors « Difference engine » va vous finir ! Du pur Metalcore qui dévaste tout sur son passage ! Non Fear Factory n'a toujours pas l'intention de ralentir le rythme ! « Disassemble » sera la dernière chanson chanté. Malheureusement c'est aussi la moins bien réussie.
On enchaine avec un interlude « Religion is flawed because man is flawed » puis « Human augmentation », une outro de 9 minutes sur de l'électro ambiant qui sert à rien : dommage.

Conclusion : Le groupe revient avec un opus solide et plus varié que son prédécesseur. Une bonne galette qui plaira aisément aux fans !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 5389 fois