Chronique

EMERGENCY GATE - YOU / Zyx Music 2013

Voilà le retour du combo germanique, quasiment trois ans après leur dernier album « The Nemesis obstruct ». Deuxième album avec Matthias Kupka au chant, voyons voir si le groupe a su prendre de la maturité et aussi voir s’il s’est amélioré. Car comme beaucoup le disent, le nouvel album est toujours le meilleur du groupe. C’est partit pour cette rencontre musicale, qui apparemment nous serait dédiée vu son titre.

Pour ce qui est du nombre de pistes, on entre dans la moyenne, avec douze titres d’une durée environ égale, moyennant aux environs de 3 :30min chacun. Certainement un équilibre qu’il faut garder histoire de ne pas trop rentrer dans des longueurs vu le style dans lequel le groupe évolue : à savoir du trash assez moderne de par ses sonorités au synthé principalement.
Parlant de ces claviers, tout au long de l’album, on aura droit en plus des deux guitares à une bonne nappe de clavier et aussi des soli, le tout donnant une dimension un peu metal electro/dance qui peu paraître surprenant à la première écoute mais qui au final s’encrera quand même assez bien dans cet univers musical.
D’ailleurs, ces douze titres sont une déferlante de rage et de révolte taillés pour la scène et fait de façon à ce que tout le n’ai qu’une envie en écoutant chaque chanson : headbanguer et donc se défouler. Ca devrait bien faire mouche sur scène.
On remarquera le travail important aussi de Chris aka ‘The machine’ à la batterie qui du début à la fin n’en découdra avec la double. Son compère Daniel sera un élément important de la partie aussi avec ses partitions et donc lignes de clavier/synthé donnant une appréciation et approche différente de cette musique virulente.

Mais ne nous voilons pas la face, la grosse part du gâteau est faite par Matthias niveau chant. Il alterne avec aisance growls et voix claire pour donner à ses textes encore plus d’ampleur et le tout avec de très bonnes choses. Loin de Burton C. Bell (Fear Factory) qui s’essaye depuis le début à ce genre d’exercices mais qui est une vraie catastrophe (principalement sur scène !).

Track liste : Mindfuck / Force United / Moshpit / Feeling Inside / Liar’s Truth / Breathless / rEvolution / You / Lean on words / Regret / Back from the grave / Say goodbye

Conclusion : Au final, ces douze titres s’enchaîneront assez bien et sans trop d’accroche, nous faisant passer un bon moment burné plein de brutalité. Un coup de cœur pour le titre « « Feeling inside ». Ca ne révolutionne rien mais c’est sympa.
 
Critique : Lionel
Note : 7.5/10
Site du groupe : Site d'Emergency Gate
Vues : 4864 fois