Chronique

METALLICA - THROUGH THE NEVER / Blackened 2013

Chose peut habituelle du webzine, la chronique d'un film ! Car chose peu habituelle aussi, un groupe de métal sort un film ! Metallica en l'occurrence nous propose un projet en 3D réalisé par Nimrod Antal.

Comment décrire un tel événement ? Déjà les salles qui accueillent ce film sont limitées, donc les fans se trouvent obligés de ce concentrer sur les quelques cinémas qui ont la chance de projeter ce film audacieux. Ambiance garantie !!

On se plonge dans le film avec une vue aérienne de la ville qui se déplace vers l'immense salle de concert de Vancouver. Puis l'acteur principal (enfin le seul pourrait-on dire ) débarque. L'histoire se met en place avec la vision de chaque musicien, un par un , (trippant celle de James Hetfield) et ensuite c'est l'entrée dans la salle, d'une taille démentielle tout comme la scène (60 mètres de long pour 20 mètres de large), un choc tout simplement spectaculaire !!
Dès le début du concert on est pris à la gorge, le son puissant et clair t'en met plein les oreilles mais surtout l'image en 3D est splendide et te permet de plonger littéralement dans le film !! Jamais on a été aussi près du groupe et en plus nos héros sont en très grande forme !!

Pendant ce temps notre jeune Trip (Dane Dehaan) se voit lancé dans sa mission : retrouver un camion dans lequel un objet très important s'y trouve. Perdu au milieu d'une ville vide il est percuté par un automobiliste agar avant de se (retrouver) au beau milieu d'une émeute , dans laquelle un mystérieux cavalier tueur sévit.
Le film s'attarde bien plus sur le concert avec ses effets pyrotechniques et visuels : la chaise électrique sur Ride The lightning, la statue d'And justice for all l'intro de One, l'effondrement de la scène Enter Sadman ! Le tout merveilleusement entre coupé de scènes où notre Trip essaie de s'en sortir face à ce cavalier meurtrier afin de remplir sa mission.
Alors oui c'est violent, les images sont en accord parfait avec la musique, c'est barré comme on aime mais surtout il ne se passe pas une seconde où on a l'impression de pouvoir réellement respirer tant l'intensité est présente durant tout le film !!

Coté set list le groupe nous offre une sorte de best of, seul à nouveau St Anger est zappé (mais pourquoi ?) mais pour le reste ça envoie sévère !! Les quelques titres coupés ou enchainés sont très bien faits et ne choquent pas (de la part d'un fan ultime du groupe c'est un exploit). Bref que du bonheur !

Conclusion : Pour son premier film Metallica à fait les choses en grand et c'est sur et certain rarement un film 3D n'aura été aussi intense et réussi. Du très bon cinéma pour tout les fans de métal !!
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 4894 fois