Chronique

AT VANCE - CHAINED / AFM RECORDS 2005

Après un bon ‘Evil in you’ qui a vu l’arrivée de Mats Leven (Ex Malmsteen / Therion) au chant en remplacement du grand Oliver Hartmann, Olaf Lenk nous revient plus fort que jamais avec ce Chained. A noter l’arrivée de Mark Cross (ex Metalium ex Helloween) à la batterie et de John ABC Smith à la basse.

« Rise from the fall » déboule dans un format très habituel. La voix de Mats arrive sans problème pour ce titre speed à la At Vance. Pour ceux qui en doutent, le groupe n’a pas évolué d’un centième (et ce n’est pas négatif). Olaf délivre toujours des supers solos techniques et bourrés de feeling. Bref un bien bon début à confirmer.
« Heaven » se la joue mid tempo mélodique une chanson sur laquelle Mats se fait plus lover, un titre qui, il faut dire est sans plus, pas d’un très grand intérêt. Par contre « Tell me » elle arrache : speed comme un TGV, elle ne te laisse pas le temps de savoir ce qui se passe. Mats se donne à 100% et hurle à la mort. Mark martel sa batterie comme un petit fou et nous on s’éclate et c’est ça qu’est bon. Voila un très bon titre.
La titre track « Chained » arrive plus lourd et très ambiant : un super morceau avec une ambiance presque malsaine. Mats chante terriblement bien et Olaf nous sort un solo comme il sait nous les faire (c’est un monstre ce type). Ah que c’est bon… Puis on reprend du bon speed avec « Now or never » une nouvelle fois très proche des anciens titres du groupe bien sans plus.
« Two hearts » débute calmement puis se transforme en un nouveau titre mid tempo sympa mais malheureusement encore sans plus. De plus l’ombre de Oliver plane sur ce titre. Heureusement qu’Olaf excelle dans son art. Une suite plus mitigée, dommage.
Petit moment solitaire du père Lenk, pour « Invention #13 » franchement pas indispensable même pour les gratteux. Par contre « Run/Leave » elle, c’est autre chose. Un bien bon titre speed qui décape bien avec son refrain bien cool, un petit réveil bien sympatoche.
Ambiance orientale avec « Live for the sacred » un autre très bon titre moins rythmé mais terriblement efficace, tout est réuni ici pour bien faire : de l’inspiration, un chant nickel, une guitare parfaite bref un tube.
Après le printemps et l’été voici l’hiver des 4 saisons de Vivaldi avec « Vivaldi winter » toujours très bien interprété.
Pour finir « run for your life » un méga titre speed, qui t’arrache les cervicales. Enfin At Vance sort la grosse artillerie qui ont eu tendance à réserver qu’à quelques moments. Une fin monstrueuse qui ne représente pas totalement l’album.

Conclusion : il faut avouer que ce Chained n’est pas le meilleur album At vance mais sûrement pas le plus mauvais. Mats Leven s’emble avoir trouvé ses marques et c’est déjà ça. Il faut juste au père Lenk un poil plus d’inspiration dans ses titres et ce sera bon. Un album qui ravira les fans du groupe (enfin ceux qui se sont remis du divorce) et de speed métal mélodique.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe : site officiel d'At Vance
Vues : 4628 fois