Chronique

SLASH - WORLD ON FIRE / Roadrunner 2014

Saul Hudson revient pour son déjà 3ème album (ils en sont où les Guns N Roses!?), le deuxième avec Myles Kennedy (Alter Bride) And The Conspirator. Après deux grandes réussites Slash et ses amis vont permettre au monde de remettre le rock en orbite. Aller on se lance avec bonheur pour une bonne leçon !!

C'est sans chichi que « World on fire » arrive en pleine gueule !! Un titre qui fait pas dans la dentelle et prouve que nos lascars savent ce qu'ils veulent ! Quelques secondes de répit pour introniser « Shadow life » puis la Les Paul vrombit sous les assauts de Saul !! Myles est de plus en plus en phase avec son acolyte au haut de forme. Un duo efficace au service du rock mais du rock actuel !
« Automatic overdrive » poursuit notre opus, tout en variant les plaisirs. Ici un bon gros rock qui déboîte sa mémé en short hawaïen ! Un peu de groove incendiaire avec « Wicked stone » qui te fait te lever comme un seul homme ! Un hymne qui sur scène va mettre le feu !! On enfonce le clou avec la rythmée « 30 years to life » qui envoie et procure du bonheur sans modération ! Une petite tuerie qui fait un bien fou !!
Place à la première ballade « Bent to fly » qui fleure bon les grands espaces Américains. Un titre simple mais très réussi qui fait son effet. Le rock chaud bouillant refait surface avec un endiablé « Stone blind » qui là encore va mettre le feu sur scène !! Un refrain ultra efficace et un résultat exquis !
Un petit mid tempo arrive avec « Too far gone » et ne ralentit pas les bonnes intentions présentes depuis le début ! Avec « Beneath the savage sun » on a à faire à un titre entre deux. Des couplets posés et un refrain rock envolé. Surprenant et addictif. A noter un travail exceptionnel de Slash !
On ne sait plus où donner de la tête que débarque « Withered delilah » qui ne faiblit toujours pas mais où va t-il s’arrêter !!??
Place à la deuxième ballade avec l'émouvante « Battleground » qui procure des frissons. Un super travail à nouveau orchestré par un duo magique et bientôt mythique !! Et que dire de sa fin façon Beatles tout simplement magistrale !!! On se remet de nos émotions avec « Dirty girls » plus simple et enjoué qui varie encore un peu plus les plaisirs.
Un autre mid tempo avec « Iris of the storm » vient à nous et nous offre une petite pépite de rock mélodique, dans la lignée de « Sweet child o mine ». Réussite assurée ! « Avalon » débute de manière bien 70' et rappelle les travaux de Led Zeppelin. Puis « The dissident » poursuit avec toujours cette approche plus old school, avant que tout ne se lance dans un rock de haute facture, à l'esprit plus actuel.
L'instrumentale « Safari inn » fait son apparition mais n'apporte pas un vrai plus à l'album, contrairement à « The unholy » qui elle fait un effet bœuf !! Une ballade bien rock qui clôt de manière magistrale cet opus rock n roll !!


Conclusion : Slash est en forme, même en très grande forme et inspiré comme jamais. Décidément cette énième vie est bien la plus réussie. Un 3ème effort en forme de suite logique qui impose encore plus de respect ! Le nouveau dieu du rock c'est bien lui !!!!
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 5652 fois