Chronique

HELLISH OUTCAST - STAY OF EXECUTION / Listenable records 2014

Dans la patrie du black metal que représente la Norvège, les artistes de metal moderne sont rares. Pourtant Hellish outcast se donne à coeur joie dans un metal aux multiples influences, en particulier thrash/death et hardcore. Bref, c'est groovy, ça pulse, c'est tendance. Wesh gro b1 envoi les watts !

Une base hardcore...
"Partition of lust" est en quelque sorte l'occasion pour le groupe pour faire ses gammes et montrer ses influences. Aucune erreur possible, les norge maîtrisent les bases du bourrinages et transforment le thrash en quelque chose qui n'est pas sans rappeler le hardcore. Les vocalisent sont poussives, utilisent des modificateurs pour service une musique qui tâche.

Globalement, le penchant hardcore Hellish Outcast permet de simplifier certains styles hermètique ce qui en fait un très bon pied è l'étrier pour accéder è des musiques plus techniques, plus agressives. Ainsi, "Heresiarch" qui détourne l'intro de Bleed de Meshuggah tend à transformer la froideur en une chaleur groovy tout aussi violente. Tempo ralenti, refrain chanté en semi-clair, solo qui va bien, pont sur un chant planant avec guitare sèche... en clair : une interprétation moderne.

On se retrouve même jusqu'à tomber sur un morceau calme et psychédélique sur chant guttural murmuré (un concept) + chant féminin sur Leave une montée en puissance caractéristique des groupes progressifs.

... avec beaucoup de technique
Pour autant, la technique n'est pas de côté puisque les éléments du death/thrash forment le socle de leur metal versatile et vulgarisée. Si donc on pourra rapprocher Hellish Outcast de Gojira, on pourra tout autant les rapprocher de Behemoth ou de Morbid Angel sur "Hunter Supreme" et "Gods of fear" avec une parfaite maîtrise rythmique et une dissonance qui arrache les tympans sur l'intro.

Conclusion : Je pense en réalité que pour décrire cet album, il faut revenir è l'essentiel. La production et le mixage sont excellents. La voix passe extrèmement bien. côté riff, il y a è peu près toutes les sauces. Alors que vous soyez plutôt Trashos, plutôt Behemoth ou plutôt Lamb of God, vous trouverez ici une très bon compromis. A découvrir.

Tracklisting :
1)PARTITION OF LUST
2)I CAN NO LONGER SEE THE SUN
3)HERESIARCH
4)HUNTER SUPREME
5)GODS OF FEAR
6)LEAVE
7)MACHINES
8)STAY OF EXECUTION
9)MORBID ATTRACTION
10)TORMENT
11)THE WAIT

 
Critique : Weska
Note : 7/10
Site du groupe : Page facebook du groupe
Vues : 4857 fois