Chronique

ENGEL - RAVENKINGS / Sony music 2014

Je me réjouis à chaque sortie d'Engel, car je ne sais pas pourquoi j'ai toujours peur que le groupe disparaisse sans crier gare (peut être parce que beaucoup de bons groupes Split trop facilement). Il faut dire que depuis leur premier opus, le groupe Suédois m'a grandement convaincu. Oui mais voilà aujourd'hui il y a du changement et pas du moindre puisque Mangan Klavborn a quitté le navire et se voit remplacé par Mikael Sehlin. Changer de chanteur est toujours un gros risque (surtout quand on aime beaucoup celui qui est parti) voyons ce qui va en résulter.

C'est avec « Salvation » que l'on va pourvoir juger des nouveautés. Musicalement le groupe propose toujours son Death mélodique proche d'In Flames et le petit nouveau gère très bien le chant hurlé. Pour ce qui est du chant clair ça sonne très bien même si je préférais le coté pop de son prédécesseur. Une très bonne entrée en matière qu'il va falloir confirmer. Ambiance plus mélodique avec « Your shadow haunts you » qui se rapproche fortement d'In Flames. On accentue le rythme sur un « Denial » très speed et dévastateur qui va faire son effet sur scène. Le groupe assure méchant mais dommage qu'il ait perdu en personnalité.
Avec « Fading light » on lorgne sans hésitation vers Soilwork, avec les même gimmicks. Alors oui ça dépote mais quand même là ça fait un peu too much. On enchaîne direct avec « My dark path », qui se la joue plus docile et permet de retrouver le Engel que j'apprécie. Alors même si Mikael a des qualités indéniables je lui préférais Mangan, plus reconnaissable.
Début tout calme pour « I am the answer », une sorte de ballade qui fait du bien dans cet océan de rage. Changement de registre sur la bien balancée « When the earth burns » qui t'atomise avec son riff destructeur !! Heureusement le refrain bien plus mélodique superbement interprété évite le trop bourrin. Là j'avoue que Mikael fait très fort !!
« End of days » commence sur une guitare sèche rapide et dans un esprit plutôt festif. Un titre étonnant, groovy et surtout efficace, qui te fait réagir !! Avec ça Engel retrouve encore des couleurs ! Rassuré j'attends « Sanctuary » qui ne tarde pas à venir et livre un morceau tout en contraste surprenant mais réussi qui marque son passage. Comme quoi le groupe ne nous avez encore pas tout montré!
« Broken pieces » retrouve l'esprit Death mélo avec quelques sonorités électros comme le groupe sait nous le proposer depuis le début de sa carrière. Pas le meilleur. On termine cet opus vite expédié avec « Hollow soul », une dernière pièce entre épique et mélodie qui fait un effet bœuf. Le réussite de cet album !!

Conclusion : Avec ce 4ème album et son nouveau chanteur Engel se rapproche de la scène de Gothenburg et perd par moment en personnalité. Heureusement que le groupe se rattrape pour éviter le naufrage. Reste un nouvel arrivant qui fait du très bon boulot et s'est bien moulé dans le groupe. Affaire à suivre !!
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 4894 fois