Chronique

BLIND GUARDIAN - BEYOND THE RED MIRROR / Nuclear blast 2015

Enfin notre combo Allemand revient pour son 10ème album, qui sortie après sortie ne cesse de nous surprendre et de nous en mettre plein les yeux. De plus quand on sait que le groupe a travaillé avec deux orchestres symphoniques ça fait saliver !!!

Aller, c'est tout excité qu'on attend le début de « The ninht wave » et quand celui ci arrive, on est impressionné par cette colossale chorale qui vous file le frisson. La suite est un peu plus futuriste rappelant les travaux de Luca Turilli, puis se transforme en un mid tempo épique sur lequel l'orchestre se fait discret. Un morceau long (quasi 10 minutes) et loin d’être facile à négocier qui nous refroidit quelque peu. Bon après cet engagement massif mais pas totalement concluant le single « Twilight of the god » prend les choses en main avec un titre speed et agressif qui rassure. Rien de transcendant mais on retrouve du conventionnel qui fait effet et on se dit que celle ci en live va faire mal !!
On poursuit avec « Prophecies » un autre mid tempo qui là encore peine à faire pleinement son effet. Le coté très progressif n'aide pas malgré des arrangements massifs sublimes. On continue d'y croire avec l'arrivé calme de « At the edge of time » qui retrouve le coté mélodique du groupe avec cette fois ci un orchestre présent et prenant !!! Là oui Blind Guardian fait très fort !!! Même Hansi est enfin époustouflant théâtral et impérial !! Sûrement le titre de cet opus car avec un refrain pareil vous allez rester scotchés !!!
Après une telle baffe « Asches for eternity » reprend le chemin plus 'habituel' mais avec de l'idée et du talent qui là encore fait son effet. Certes le groupe reste dans ses sentiers mais c'est si bien fait qu'on ne peut rien dire !! On reprend un peu de calme avec l'ultra mélodique « Distant memorie » tout simplement magnifique qui là encore file le frisson. On est subjugué !
Changement de registre avec la Speed « The holy grail » qui envoie du lourd et réveille de vieux instincts !!! Une petite tuerie avec à nouveau des chœurs très bien utilisés !! On dirait bien que l'album se révèle !!
« The thorne » redevient plus standard mais sans faire retomber la pression. L’utilisation subtile de l'orchestre apporte son lot de bonnes choses à cette chanson sans prétention mais fort agréable, une bonne surprise tout de même. Début mélodique pour « Scared mind » qui évolue en rythme par la suite et là encore nous offre un titre de métal mélodique comme seuls nos Germains savent les faire !!! Une énième tuerie qui met sur le cul par tant de maîtrise !! Et à nouveau quel refrain un enchantement !!!!
Place à la vraie ballade de l'album « Miracle machine » au piano qui change réellement du reste mais qui fait son effet et vous donne presque la larme à l’œil. L'ombre de Queen plane inévitablement ici.
On finit avec l'épique « Grand parade » qui contrairement à celle d’ouverture enivre l'auditeur et réussit le subtile mélange orchestre chœurs métal et prog. Du grand art !!

Conclusion : Pour son 10ème album Blind Guardian n'a pas convaincu totalement mais aura tout de même réussi un nouvel opus épique et grandiose comme eux seuls peuvent les créer. En deçà de ce qu'ils peuvent faire mais largement au dessus des autres !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4836 fois