Chronique

GRAND MEDIA BLACKOUT - GRAND MEDIA BLACKOUT / Replica promotion 2016

Ce trio chevronné qui a écumé les studios et les scènes, décide en engageant le chanteur Brésilien Gus Monsanto (Adagio / Lightseekers) de proposer sa propre musique. Un voyage dans le temps qui va vous être conté !

Ça commence très fort avec un « You can't quit rock n roll » très Led Zeppelin ! Un premier titre qui me replonge à l'époque du premier Badland dont je sais que Gus est très fan (Ah ce Ray Gillen). Du pur hard 70' teinté de blues fort plaisant. On poursuit avec « Drugs and pills » un mid tempo toujours baigné dans le hard bluesy. Peut être un peu moins marquant il fait son boulot sans plus. Peut être est il arrivé un peu trop tôt dans l'album.
Début calme pour « Time for revelation » qui nous berce dans un rock ambiant bien fait. L'ombre du dirigeable est toujours bien présent ce qui nuit légèrement à la personnalité du groupe. Place à « Faith » qui ne semble pas vraiment vouloir apporter du rock dur et rythmé. Une sorte de titre mélodique presque pop qui manque d'accroche et surtout plombe le rythme de cet opus.
J'espère qu'avec « Never came back home » on va retrouver du vrai du dur !! Et bien non, c'est un blues fort sympa et très bien fait qui nous est proposé. On sent que le groupe veut vraiment nous offrir un voyage dans les 70' tant ses références sont toutes issues de cette période. De l'acoustique nous arrive avec « Downward slope », qui nous offre un titre calme qui malgré ses refrains plus énervés n'arrive pas vraiment à me capter. Dommage...
Place à « The black flask » réalisé en deux parties. Une première en forme d'instrumentale qui met Charlie Fabert en évidence à la guitare et une deuxième plus groovy qui met Gus cette fois ci en avant. Une belle démonstration. Un petit « I'm back (Crawling up again) » rythmé du diable qui fait un bien fou !!! Un titre qui devrait vite trouver sa place auprès des fans.
On termine avec la ballade bluesy « Holy grail » qui reste très conventionnelle et ne laissera pas de souvenir impérissable malgré le fait que chaque musicien soit très impliqué.

Conclusion : Je le dis comme je le pense mais cet opus m'a déçu. Pas qu'il soit mauvais mais je m'attendais à autre chose, et ce qui est proposé a du mal à m'accrocher. Un blues rock pas dégeux qui plaira sûrement aux fans du genre car les musiciens qui officient ici savent de quoi ils parlent. Perso je passe à autre chose
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 4836 fois