Chronique

MAJESTICA - A CHRISTMAS CAROL / Nuclear Blast 2020

En ces temps compliqués pour la musique et pour tout en fait, Tommy Johansson (Sabaton) revient avec ses comparses de Majestica sur les devants de la scène, enfin du net (sad but true), avec un nouvel album spécial festivités « A Christmas Carol ».
A son annonce, et suite à la découverte du premier single « Ghost Of Christmas Past », ma réaction a été sans appel: « Mais c’est quoi ce bordel ?! ». Certes on reconnaît aisément l’ambiance de noêl avec la reprises des grands titres du genre, mais ce clip complètement troisième degré, en fait au final un cliché parodique pur et dur visuellement parlant. Côté musical ça passe, mais on n’en fera pas des folies.
Ayant été refroidit par ce premier essai, je tente le second single « Ghost Of Marley » qui là encore a le même effet. Autant dire que l’intérêt pour l’album c’est bien dissipé, voir a été complètement anéanti.

MAIS, car oui il y a un grand MAIS, le bordel de la crise sanitaire étant ce qu’il est, que l’atteinte à nos libertés les plus essentielles est du plus en plus marquée, que la joie dans nos coeurs est de plus en plus terne malgré le fait que les périodes de fêtes de fin d’année soient là, je me suis quand même dit qu’il fallait donner une chance à cet album, n’attendant rien d’extraordinaire au final.
Sincèrement? Je pense que le choix a été plus que judicieux !
Débutant avec « A Christmas Carol » qui un intro des plus mélodieuse, l’album s’embrase rapidement avec « A Christmas Story ». Ce qui est dingue en prenant du recul, c’est que ce titre, tout comme les deux premiers singles, ont la même veine, la même dynamique, mais qui une fois mis en place, parfaitement introduits, et avec en tête le fait que l’on va écouter un album de Noël, l’approche et l’attention musicale changent.
Les sept chansons s’enchaînent avec une telle aisance, une telle fluidité qu’au final on ne se rend compte que l’on arrive à la fin seulement quand l’on entend Tommy chanter « A Merry Christmas and a Happy New Year » sur « A christmas As Come », qui pour conclure est appuyé par la magnifique instrumentale « A Majestic Christmas Theme ».
Petit bonus aussi pour les fans de Disney, et plus précisément pour les fans de ‘La Belle et le Bête'. Sur la chanson «  Ghost Of A Christmas To Come » , le groupe s’est inspiré du titre « Tuons la Bête ». Je vous laisse découvrir mais c’est juste Mons … attendez… Trueux !

Alors oui on peut le dire: la magie de Noël opère et on remercie grandement le groupe de nous offrir ce moment d’évasion. Vivement recommandé pour passer de bonnes fêtes de fin d’années joyeuses et avec un esprit Metal !
A écouter encore et encore
 
Critique : Lionel
Note : 9/10
Site du groupe : Page Facebook du groupe
Vues : 4854 fois