Chronique

MYLES KENNEDY - THE IDES OF MARCH / Napalm records 2021

Le génial Myles revient avec un deuxième album solo. Profitant de la pause obligatoire d’Alter Bridge et de Slash, le voici donc en solitaire pour nous présenter encore plus de lui-même.

C’est un « Get along » plutôt bluesy qui ouvre cet opus. Première constatation cette fois ci tout ne sera pas acoustique, non aujourd’hui Myles veut s’exprimer avec tout ce qu’il a. Un très bon titre à se mettre entre les oreilles qui nous balance dans l’ambiance. A la suite « A thousand words » retrouve un coté plus rock accouplé à de la folk de qualité. On ressent vraiment la volonté de Myles de s’exprimer sans retenue.
Le Blues du bayou débarque avec « In stride » et une guitare slide incendiaire. Un excellent moment bien remuant que voilà !! Place au gros morceau de cet opus avec la title track qui tutoie les anges. Un début calme, une montée en puissance de la mélodie des idées lumineuses un Myles transcendant, bref une pure tuerie qui ne demande qu’à être écoutée par le plus grand nombre !! Un des meilleurs titres que j’ai écouté depuis quelques temps !!
Après ce grand huit émotionnel on retrouve du plus ‘standard’ avec « Wake me when it’s over ». Un rock énergique et simple qui fait son effet et permet de poursuivre avec la banane. « Love rain down » arrive tranquillement et pose les bases d’un morceau soft à consonnance Blues qui passe bien.
« Tell it like it is », retrouve du plus rythmé et dansant pour notre plus grand plaisir ! Place à du plus calme avec « Moonshot », qui à nouveau fait le boulot et nous plonge en pleine Amérique profonde.
Puis un peu d’acoustique toute tranquille pour un « Wanderlust Begins » qui se rapproche du premier album solo de notre ami. Là encore rien à reprocher.
Le rythme revient quelque peu avec « Sifting Through the Fire » qui continue de nous bercer de belles mélodies US qui rendraient tellement bien le long de la route 66 !
Pour finir « Worried Mind » est un vieux Blues de grande classe qui clôt de la meilleure des manières ce voyage intense.

Conclusion : avec ce deuxième opus, Myles est allé plus loin et démontre un talent de plus en plus impressionnant. Un album des plus plaisant, porté par un artiste au sommet !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 4869 fois