Chronique

BATTLE BEAST - CIRCUS OF DOOM / Nuclear Blast 2022

Après les super Bringer Of Pain et No More Hollywood Endings, Battle Beast revient à la charge avec Circus Of Doom, son sixième album studio. Sur le précédent album on avait pu constater une nette évolution vers un aspect musical plus électro pop metal - ouvert vers le grand publique, délaissant un petit peu le côté hargneux et heavy présent sur Bringer of Pain, tout en proposant un album de haute volée.

Ce nouvel opus débute de manière théâtrale et épique avec le titre éponyme. Une ouverture directe où le groupe ferre l’auditeur du premier coup avec cette ambiance électrisante et tonitruante mettant l’eau à la bouche.
Ce lancement réussi terminé, ce ne sont pas moins que les quatre singles (clip vidéos) qui s’enchainent: Wings of light / Master of Illusion / Where Angels fear to fly / Eye of the Storm. Alors oui, on sent parfaitement le calibrage single / hit qui va faire le travail nécessaire pour mettre les fans et aux nouveaux venus en haleine et se jeter sur cette galette. C’est plus ouvert, plus grand public tout en gardant cette touche personnelle qui a fait (et fait toujours) l’identité de la formation.
Entre le travail et la puissance vocale de Noora, les guitares, et le gros son de la batterie rien n’est laissé au hasard pour que cela devienne addictif. D’ailleurs Master Of Illusion rappellera grandement No More Hollywood Endings.

Au delà de ça, il y a l’autre moitié de l’album qui contient de petites pépites dont, à mon avis, les deux meilleurs morceaux de ce Circus Of Doom. Non pas que les autres soient en deçà. Loin de là même car l’ensemble reste très homogène et passe à une vitesse fulgurante tellement l’immersion est prenante. Pour revenir aux deux fameuses chansons, il y a déjà et ce malgré son titre morbide Russian Roulette, énergique, moderne mais sans trop virer mainstream, sans oublier son passage complètement barré au piano qui vient ajouter ce petit plus appréciable. Le second titre est Armageddon qui aurait du être un single et qui se très certainement un incontournable sur scène. Tout y est: énergie, emprise, ambiance et volupté. Un des meilleurs morceaux du groupe à ce jour.
On notera quand même la très heavy « Freedom » qui là encore montre que le groupe tient à garder ses racines avec des titres rageurs.

Ce sixième album est une nouvelle perle dans la discographie du groupe qui continue sa progression. La seule en tête maintenant est de voir le combo sur scène pour le voir défendre ces nouveaux morceaux ! Vivement que le cirque funeste ouvre ses portes !
 
Critique : Lionel
Note : 9/10
Site du groupe : Page Facebook du groupe
Vues : 5658 fois