Chronique

SAXON - HELL, FIRE AND DAMNATION / Silver lining music 2024

Après s'être fait plaisir avec des reprises, la légende Britannique nous apporte le successeur de ‘Carpe Diem’. A noter une étape très importante dans la carrière du groupe avec le départ de Paul Quinn remplacé par Brain Tatler (Diamond Head), ce qui fait de Biff Byford le seul membre d’origine du combo. Est-ce que tout cela aura une importance dans l’œuvre du groupe !?

Une intro inquiétante “The prophecy” nous accueille avant que la title track nous offre la première chanson. Un Mid tempo puissant aidé par une excellente production ! Un départ qui marque de son empreinte ! Biff qui même si l'âge commence à se faire ressentir (sa voix perd un peu en puissance) est encore impérial ! Vite la suite !!!
Madame Guillotine” est là pour trancher dans le vif (oui je sais, jeu de mot limite). Une basse sombre débute avant que les guitares n’entrent en jeu. Une fois de plus c’est un Mid tempo à l’esprit 80’ que voilà. Reste que ça fait son effet et qu’on prend plaisir à son écoute. On accélère fortement le rythme avec “Fire and steel”, qui montre la vélocité de Nigel Glocker qui à 70 ans a encore une sacrée pêche !! Un titre que l’on voit facilement s’incruster sur les prochains concerts du groupe (avec Judas Priest !!).
On retrouve l’esprit 80’ avec “There’s something in Roswell” qui a des airs de ‘Dallas 1PM’ (Dixit Biff Byford lui même). Il faut dire que ça marche du tonnerre tant on a vraiment l’impression de retrouver l’âge d’or du groupe. “Kubla Khan And The Merchant Of Venice” retrouve du rythme pour un titre épique 100% Saxon ! Elle aussi va faire un malheur en concert ! A noter que Brian s’est très bien intégré au groupe et que ses interventions en solo n’ont pas à rougir face à ceux de son prédécesseur.
Pirates of the airwaves” est un titre Heavy qui décape et montre bien que nos Britanniques ne sont pas là pour faire de la figuration ! Autre preuve “1066” qui retrouve leur côté guerrier. Un moment qui là encore fait son effet et ne ramollit en rien ce nouvel opus taillé dans le dur.
Witches of Salem” se veut plus sombre et la voix de Biff plus dure confirme cela. Encore une réussite à mettre à leur actif ! On termine avec un “Super charger” qui envoie une dernière pépite de Heavy Metal rythmé ! Que du bonheur mes amis !!

Conclusion : nouvelle sortie et nouvelle réussite pour ce groupe de ‘Papy’ qui font plus que de la résistance tant rien ne semble pouvoir les arrêter. Les voilà repartis pour encore quelques années !!! En tout cas bravo à eux !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 131 fois