Chronique

AVANTASIA - LOST IN SPACE / Nuclear Blast 2007

Malgré le fait que Tobias ne voulait pas sortir de 3ème volet d’Avantasia, nous voici de nouveau en possession d’un nouvel album estampié de ce doux nom. Pas la peine de s’attarder sur le pourquoi du comment et profitons de ce nouvel épisode qui je le rappelle n’est pas la suite des deux premiers volumes. Contrat Nuclear Blast oblige, (et oui il n’y a pas que Edguy qui y a droit !) le petit Tobias est dans l’obligation de sortir un produit avant l’album et cette fois ci ce n’est pas un mais deux Ep qui sortent histoire de faire patienter les fans.

Lost in space part 1
Débutons ce premier single avec la chanson extraite de l’album ‘Scarecrow’ : « Lost in space ». Intro calme, piano / basse puis on continue sur un mid tempo ultra mélodique plus hard que métal au refrain terriblement accrocheur. Un véritable single prêt à passer en radio. Alors certes les puristes crieront au scandale, mais perso j’aime beaucoup cette approche plus pop. A la suite une petite reprise d’Abba « Lay all your love on me » sympa qui ne changera pas la face du monde (en plus Helloween l’avaient eux aussi reprise).
Deuxième extrait de l’album avec « Another angel down » qui reprend les bases du speed heavy made in Sammet. Premier invité l’immense Jorn Lande est comme un poisson dans l’eau rappelant son travail au sein de Masterplan. Un titre ultra efficace au refrain énorme chanté par un Tobias extraordinaire. « The stroy ain’t over » est un très beau morceau bien aidé par le magnifique organe de Bob Catley. Une chanson aux douces consonances Magnum / Meat Loaf, avec encore un sublime refrain chanter par Bob, un moment doux et enchanteur qui vous donnent des frissons.
Un petit « Return to Avantasia » réorchestré puis on enchaîne sur « Ride the sky » un titre très hard rock avec Eric Singer au chant (Quelle voix !) en duo avec Tobias. Une manière simple mais cool de finir cette première partie.

Lost in space part 2
Comme pour son prédécesseur c’est « Lost in space » qui ouvre le bal, puis un énergique « Promise land » déboule à fond les ballons. Un pur titre comme Tobias aime à les composer. Aidé par l’ homme à la voix d’or (Jorn Lande) et Michael Kiske (autre grand Monsieur !) nous avons là un très bon moment de heavy speed, sur lequel Tobias ne démérite pas !
Nouvelle reprise avec « Dancing with tears in my eyes » d’Ultravox qui passe bien mais malheureusement The Poodles l'ont reprise en début d’année ce qui pour l’originalité en prend un coup. On reprend avec « Scary eyes » qui pourrait appartenir à n’importe quel album d’Edguy. Un bon moment sans grand plus.
Deuxième reprise avec le magnifique « In my defense » de Freddie Mercury. Une sublime ballade bien chantée par Tobias qui s’en sort tout de même avec les honneurs. Pour finir « Lost in space » en version acoustique, qui sans être très différente de sa version électrique la rend un peu plus mélancolique.

Conclusion : un projet commercial assez sympa sans être non plus indispensable. Un produit pour les fans, qui découvrirons de bons moments en attendant l’album. Maintenant je ne saurais vous conseiller un des deux, étant tous deux complémentaires.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 5657 fois