Chronique

HOUSE OF LORDS - COME TO MY KINGDOM / Frontiers records 2008

Deux ans après un retour triomphant avec un ‘World upside down’ qui tourne toujours sur ma platine et me régale autant, les Américains sont de retour pour poursuivre leur bonne tenue du moment.

Comme son prédédent, on débute sur une intro « Purgatorio Overture N°2 » qui plonge dans l’ambiance, puis la title track entre en jeu. « Come to my kingdom » ne nous choquera pas tant c’est du bien bon House Of Lords. Un très bon hard mélodique qui déboîte, avec un refrain ultra dévastateur.
Intro calme pour « I need to fly » qui se poursuit en un mid tempo très mélodique, qui passe bien. James Christian donne beaucoup de chaleur au titre, sa voix étant parfaite pour ça. Tout se laisse bien écouter sans révolutionner le genre, les fans adoreront. Riff plus hard avec « I don’t wanna wait all night » qui remue bien. Un pur titre pour le live. Depuis le début le groupe délivre de bonnes idées mais dommage que tout ça fasse trop ‘simple’ il manque la gifle qui fasse la différence.
Première ballade avec « Another day from heaven » sympa mais là aussi trop déjà entendu. Bien trop dommage que cela reste fort proche de World upside down’. Un bon gros riff viril arrive : « In a perfect world » décape bien. Encore un bon titre bien léché pour le live. Le refrain percutant est un vrai régal.
On reprend le mid tempo mélodique, limite crooner, avec « The dream » qui pour moi est bien sympathique. Rien d’extraordinaire mais un bon moment. « One foot in the dark » débute sur une basse rythmée avant qu’un bon riff heavy (à la New John Norum) débarque donnant un bon passage remuant sans être foncièrement speed. Le refrain ultra mélodique surprend au début mais colle bien.
« Your every more » sent le tube FM à plein nez ! Un super titre qui devrait finir sur toutes les set list du groupe en live tant elle est parfaite pour ceci. Le premier titre vraiment exquis ! Deuxième ballade plus rock avec « I believe » comme la première, sans être extraordinaire, fait passer agréablement le temps sans changer ma face du monde.
Intro au piano pour « One touch ». Un riff lourd et encore un titre plus hard mais bon là ça commence à en faire un peu trop. Pas que cela soit mauvais mais c’est toujours un peu pareil. Un peu de diversité serait la bienvenue. « Even love can’t save us » est un nouveau titre bien remuant et plaisant. On a bien fait le tour déjà de tout ce que fait le groupe, rien de plus ici.
On termine par « In the night ». Un gros titre qui envoie des pieds. Une très bonne chanson pour finir sur une note positive et décapante !
En bonus européen « Another day from heaven » en acoustique qui n’apporte pas plus mais semble peut être mieux que sa version originale.

Conclusion : House Of Lords nous sort un bien bon album mais qui manque de prise de risque et de nouveauté et malheureusement fait regretter son prédécesseur. Reste un très bon moment à l’écoute de cet opus.
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 5004 fois