Live Report

LOFOFORA - Rockstore - Montpellier - 10/4/2008

 
Plus de 10 ans que Lofofora hurle et chuchote son indignation à la face du monde? Alors est-il encore nécessaire de le présenter ? Reuno au micro, Daniel Descieux à la gratte, Phill Curty à la basse, et Pierre Belleville à la batterie, tout le monde est prévenu ? Bon les hostilités peuvent commencer ? Allez !

Déjà je vous le dis, on arrive tant bien que mal avec mon pote Bruno à Montpellier à 20h00, on se gare, il est 20h45, le temps de finir la valise de blondes, il est 21h30, on se pointe au Rockstore à peine à 22h00, vous l'aurez donc compris, on a raté toutes les premières parties… La seule chose que je pourrais vous dire concerne le "groupe" Born To Brass qui assura les changements de plateau sous les traits d'une "fanfare hurlante", fanfare qui déboulait carrément au pied de la scène et se promenait dans toute la salle en entonnant certains "Rage Against the Machine" et autre "System of a Down".

Mais nous sommes là et c'est déjà pas mal, pile poil pour les sound check de Pierre à la batterie. Et puis c'est un Phil tout fraîchement rasé qui arrive avec sa basse Vigier Excess à 4 cordes favorite et c'est là que 10 ans de vie de fan défilent devant nos yeux éberlués !!

Oui ce soir, devant un Rockstore presque plein, c'est un Lofo en forme (et en fond…) qui va se battre, déjà pour éviter les slams à tout va, mais surtout pour défendre leur dernier opus "Mémoire de singes". Album ô combien réussi dans sa totalité !! La setlist est axée justement sur ce dernier méfait et quel bonheur quand on entend résonner les premières notes de "mémoire de singes". En plein dans la fosse, entouré de keupons de tout age, de toute nationalité (on a bu des bières avec des croates …!), l'ambiance est à la bonne humeur. Mention spéciale à un Reuno tout sourire qui arbore le t-shirt "officiel" de Pékin 2008 avec les menottes en guise d'anneaux (voir les photos), le ton est donné, Lofofora toujours à contre courant, et c'est pour cela que l'on est là !!!

"POGO, POGO" est le menu du jour : coudes dans ta gueule, coup de boule dans la nuque, genoux dans tes cotes, Docks dans ta bouche, voilà tu en as pour ton ticket. Et malgré toutes ses années passées dans les petits clubs, on sent que Lofo s'en donne à cœur joie à nous jouer ces "vieux" classiques tels que "les gens", "l'œuf", ou autres "Amnes' History". C'est pour cela que nous sommes restés fidèles à ce groupe toujours au rendez-vous pour nous faire rendre compte des absurdités du système, et c'est d'ailleurs un Reuno toujours en forme qui nous annonce en ironisant qu'il ne devra pas parler entre les morceaux "car il faut finir tôt, loi oblige, car demain il faut aller se faire exploiter 35h", la messe est dite. S'en suit la reprise des Béru, "Envie de Tuer" de circonstance.

Mon poto Bruno, épuisé pas toutes ses frasques se met un peu en retrait du Mosh, pour éponger sa lèvre en sang et reprendre son souffle, tandis que votre serviteur, malgré sa bosse à la tête, arrive à atteindre le micro pour entonner en chœur avec Reuno un "C'EST DU VOMI !!!!!", phrase échappée du morceau "Tricolore" du dernier album, véritable hymne à l'anti-nationalisme.

C'est après 1 heure et demi de combat et de très bonne musique dans ta face qu'il faut rendre les armes, mais que serait un concert de Lofo sans son "Buvez du cul" tragi-comique ??? Et c'est donc sur ce dernier et terrible défouloir que le concert s'achève. Merci messieurs chapeau bas et respect…! On regrettera (mais c'est personnel) l'absence du morceau "Torture" avec King Ju de StupeFlip (que j'aurais bien remplacé pour ce soir là ;)…

PS : N'oubliez pas de checker les photos (de très bonne qualité) de Lilou, photographe de talent que j'ai eu le plaisir de rencontrer sur place. Merci a toi !!!!

SETLIST (de ce que je me rappelle …) : Mémoire de singes / Nous Autres / Dernier Jugement / Psaume / L'œuf / Envie de Tuer / Amnes' History / Les Choses / Tous les mêmes / Tricolore / Nuit Blanche / Autopilote / Nobody's Perfect / Le fond et la Forme/ Comme des Bêtes / Accélère / Trop / Buvez du CUL
 
Critique :
Date : 10/4/2008
Vues : 1535 fois