Chronique

MAGNUM - INTO THE VALLEY OF THE MOONKING / Spv 2009

Les vétérans Anglais de Magnum sont une nouvelle fois de retour pour un nouvel album plein de belles mélodies, toujours mené par le duo Bob Catley, Tony Clarking. Deux ans après un bon mais trop convenu ‘Princess Alice & the Broken arrow’ Voyons voir ce qu’ils ont encore à montrer.

On entre dans le vif du sujet par une intro symphonique qui nous plonge d’emblée dans l’ambiance si particulière de Magnum. « Cry to yourself » démontre que les bonhommes ont toujours de sacrées idées, pour preuve ce super titre mélodique dans la pure veine des Anglais avec un Bob d’entrée magistral ! Rythmée ce qu’il faut et agrémentée d’un magnifique refrain cette pièce est déjà un chef d’œuvre.
On continue notre voyage fantastique par un « All my bridge » qui fleure bon les 80’s. Une super chanson de rock mélodique progressif, qui fait un bien fou. Pris entre Genesis et Journey nous voilà bien servi. Ça en live ça va remuer ! Toujours baignée dans un rythme soutenu la très bonne « Take me to the edge » poursuit que mieux ce formidable album. Depuis que j’écoute Magnum (ce qui veut dire pas très longtemps) je n’ai jamais entendu le groupe être aussi rock, mais quel pied !! là on oublie les errements de son prédécesseur.
Place à la déjà très belle ballade, « The moon king » aux consonances blues. Un pur bijou bien sûr sublimé par l’organe extraordinaire de Bob Catley. Agrémenté de quelques accélérations bien senties, cette cinquième piste est comme les autres extra. Sans perdre une seconde on entre dans « Noone knows this name », une nouvelle pièce mélodique plutôt calme avec un refrain presque celtique. Inlassablement baigné dans une mer de mélodies douce et sucrée, magnum continue à nous émerveiller.
« In my mind’s eyes » est une énième preuve. Un mid tempo, gorgé de très belles choses, pour notre plus grand plaisir. Que de bonheur. Deuxième ballade avec « Time to cross the river » qui est elle aussi belle et docile à souhait. Difficile de les prendre en défaut sur cet album là, tant tout ce qu’on écoute depuis le début est grandement réussit.
« If i ever love my mind » est un nouveau mid tempo avec quelques passages plus rock, toujours aussi bien sentis. Je ne vous dis que ça, je prends un immense plaisir à l’écoute de cet opus. Attention autre grand moment avec la ballade acoustique à vous tirer les larmes : « A face in the crownd » qui avec son magistral refrain va vous déchirer le cœur. Une pure merveille supplémentaire.
Après un tel moment un très bon titre Fm avec « Feels like treason » qui semble sortit d’un album de Journey. Un pur tube pour les radios !! riff carrément piqué à Ac/Dc pour la blues venimeuse « Blood on your barded wire thows » qui conclue de manière bien rock ce formidable album, et quelle fin de morceaux somptueux !!!

Conclusion : ouf !! Quel album !! Pour ces vétérans, qui nous ont sorti ce qu’ils ont fait de mieux depuis leur retour aux affaires ! tout simplement magnifique !
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 1116 fois