Chronique

KISSIN'DYNAMITE - ADDICTED TO METAL / AFM Records 2010

En Allemagne on aime le métal, le vrai, et des formations il y en a ! Toutes plus où moins pareilles mais là, on voit débarquer un nouveau groupe, qui sort son deuxième album, sur les traces de ses ainés ! Alors quand est-il de cette jeune formation ?

Première piste avec la title track qui nous confirme que nos jeunes font dans le métal des 80' et pour le prouver, le grand (par le talent) Udo Dirkschneider (Accept / Udo) y est présent. « Addicted to metal » envoie des pieds et me rappelle un peu les essais de Gamma Ray. Chose très étonnante la voix de Hannes Braun est un mix entre Jon Bon Jovi et Kai Hansen ! Un bon mid tempo qui peut prêter à sourire mais qui reste assez efficace. « Run for your life », plus rythmé part au grès de ses cavalcades. L'originalité ici est quasi nul mais le plaisir tout de même présent surtout grâce à un refrain cul cul mais réussit. Sympathique mais limite !
« Supersonic killer » sonne très métal Teuton, on pense à Primal Fear de part son riff. Pour la suite le côté happy lorgne à nouveau vers Gamma Ray. Le refrain est un pur régal qui te rentre dans la tête et ne te lâche plus ! Moment plus rock avec le début de « High enough » qui semble sortir de groupe de hard Us (Skid Row). Une sorte de ballade un peu déstabilisante agréable mais lassante à force.
« Love me, hate me », prend le relai pour un hard rock puissant. Encore une fois le refrain est le moment le plus intéressant de par son côté festive et entêtant. Pas de quoi laisser un souvenir impérissable. « Hystéria » très enjoué me fait penser fortement à Heavenly même style de riff, de voix, bref là encore l'originalité en prend un coup, mais c'est tellement enjoué qu'on se laisse prendre au jeu sans trop rechigner.
Une basse bien ronde nous ouvre « All againts all » qui semble plus viril et guerrière. Un mid tempo gonflé à la testostérone avec des chœurs et tout le touin touin. Agréable et plutôt réussit même si on pense trop à Hammerfall. « In the name of iron first » est un hymne de métal, comme un bon paquet de groupe l'ont écris. Un très bon début calme style ballade, puis un bon riff et c'est partie pour chevaucher vers le valhala. Le refrain est du pur heavy métal année 80, qui peut faire penser à Accept.
« Assasins of love » ne va pas améliorer vos aprioris. Une sorte de métal festif, style Blind Guardian mais pas transcendant pour un sous. Du pur métal vu et revue. « Why can't you here me » est la vrai ballade. Celle ci se veut émotionnel et réussit son coup tout en restant drôlement convenue. L'album semble quelque peu s'enliser c'est dernier temps.
Un petit « We want more » histoire de repartir sur de bonne base ! Presque le rythme est là, on retape du pied et on retrouve les refrains cul, cul, mais là ça marche moins bien : dommage ! On termine par un « Metal nation » en guise d'hymne, qui fleure bon le métal teuton puissant et construit dans la roche ! Un gros mid tempo couillu qui fini finalement bien mieux que les quelques derniers titre qu'on vient d’écouter. Enfin du très bon !!

Conclusion : un groupe et un album en rien original mais enjoué, qui donne par moment de bonne sensation. Certes réservé aux fans du style, qui y trouverons de quoi passé du bon temps.
 
Critique : Guillaume
Note : 5/10
Site du groupe :
Vues : 955 fois