Chronique

MIKE TRAMP - SONG I LEFT BEHIND / FRONTIERS RECORDS 2004

L’ancien membre de White Lion sort là sont 4eme opus solo dans la lignée de ses autres albums, à savoir un rock sympatoche teinté de belles mélodies.
« sometime » débute sur du bon rock énergique, où la voix de Mike se pose en toute simplicité, avec des passages mélodiques dont il a le secret, puis « do it while you can » poursuit dans la même lignée avec un petit air Rolling stone très 70’.
« Over and out » continue sans changer son chemin. Ca donne le pêche tout ça.
La 1ere ballade se nomme « love won’t wait on me ». Que dire si Ce n’est un bon moment calme avec toujours une petite touche en plus qui fait mouche.
Et l’on repart avec « if i was real » une semi ballade sympatoche qui nous mène jusqu’à « one for anger, two for pain » un titre plus rock avec un bon refrain mélodique.
En parlant de mélodique « before the night » s’impose comme référence avec son harmonica et la voix sensuelle de Mike : tout un programme. 2eme ballade « i don’t walk away » est bien jolie, Mike passe de bonnes émotions durant ce titre fort agréable à écouter.
Aller « show me » attaque avec son rock plus 80’ et son refrain entêtant puis « i’ll be there » avec Steve Lukather à la gratte nous fait un mélange passage technique et passage basique : bien cool dans un rock traditionnel. Maintenant place à la bluesy « i don’t believe anymore » calme, mélodique bref bien intéressante et toujours un joli refrain pour couronner le tout. « what if i » continue ce voyage au pays de la mélodie calme et rock n roll.
« love me somebody » 3eme ballade débute sur quelques notes d’orgue qui se trouverons en fond durant tout la chanson, elle me rappelle par moment le travail de Jeff Buckley.
« think about the time » est un titre acoustique fort joli avec un superbe refrain tout en émotion appuyé par un orgue qui donne une impression de musique black des 60’qui finie sur le refrain reprit en chœur. « Falling down » nous redonne un coup de fouet, dans ce mid tempo rock efficace, juste avant la dernière ballade qui est aussi le derniers titre. « darkness » fini donc cet opus avec une sensibilité à fleur de peau, une très jolie ballade émouvante et sincère.
Conclusion un bon album sans prétention avec une pléiade d’invités (dont Steve Lukather), un bon moment avec des chansons à la fois énergiques, magnifiques, mélodiques et émouvantes.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe : site officiel de Mike Tramp
Vues : 1337 fois