Chronique

AXEL RUDI PELL - KINGS AND QUEENS / SPV - Steamhammer 2004

Ah la belle époque des guitar- héros qui malheureusement s’est vue battre de l’aile avec le temps
Heureusement qu’il en reste au moins un Axel Rudi Pell.L’homme à la Stratocaster (oui je sais il n’est pas le seul) nous revient cette année avec son album bi annuel KINGS AND QUEENS (rien à voir avec la chanson d’AEROSMITH)
L’opus commence par la coutumière intro calme au clavier avant de débuter sur « Flyin’ high » qui nous donne le ton : ce sera du bon.Le morceau est comme à son habitude speed et bien rentre dedans, le solo déboule très fort (amusez vous bien à le reproduire) avant de se calmer puis s’en suis deux bonnes chansons bien hard
On remarque que l’ami Rudi Pell a un gros son et que la production est très bonne merci Charlie Bauerfeind (GAMMA RAY / BLIND GUARDIAN).La ballade « Forever Angel »est sublime ah …ce refrain le frisson garanti, l’orientale « Legions of hell »que l’on retrouve (euh… lol) habituellement sur les albums d’AxelPuis on a droit à une succession de bonnes chansons pour arriver à la fin à deux grands morceaux « Take the crown » Un mid- tempo bien rock et très bon et la jouissive « sea of evil » (une merveille)L’album se classe plus vers « Between the wall » que « shadows zone » (ouf…je vous est entendu certain) Côté line up, on retrouve la même équipe toujours aussi efficace (ce Johnny Gioeli quelle voix)
Conclusion un album d’Axel Rudi Pell est plus ou moins battit pareil, mais heureusement les chansons sont intéressantes Encore du bon boulot pour notre guitar heros préféré
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Vues : 1142 fois