Chronique

THE SHEEPDOGS - THE SHEEPDOGS / Atlantic Records 2012

Décidément les canadiens sont pleins de surprises. Pourquoi une surprise ? Tout simplement parce que le groupe est la seule formation non signée qui aie réussi à faire la couverture du fameux magazine Rolling Stone, et ce récemment : l’année dernière en 2011, suite à un concours. D’ailleurs, cette mise en avant leur a valu un contrat avec Atlantic Records, label sur lequel ils sortent cet album, cinquième du nom dans la carrière du groupe.

Autant dire que ce sont les oreilles grandes ouvertes que je me plonge, voire m’immerge dans cette rondelle de quatorze pistes. Le premier morceau « Laid back » nous met dans l’ambiance rapidement avec un rock bluesy façonné un peu à la Creedence Clearwater Revival ou encore Lynyrd Skynyrd. D’ailleurs, on n’y loupera pas car tout l’album prend cette direction avec par moments des passages un peu plus osés en partant dans un rock psychédélique façon The Doors.
Vous aller me dire tout cela fait beaucoup de références. Oui mais elles ne sont citées que pour vous donner quelques idées car ici, les morceaux sont bien frais et on sent que c’est fait maison ; et donc loin du réchauffé pompé ou du ‘je tourne en rond’ comme le font certains groupes (pour ne pas citer Lynyrd Skynyrd sur leur dernier opus).

On passera donc par plusieurs facettes musicales tout en gardant une ligne directrice avec une musique posée, peu énervée mais certaine et entraînante. On se croirait retourner dans les années 70/80 mais avec une production plus moderne et donc avec un son plus clair et direct. Bon, il y aura toujours quelques effets sur la voix de temps à autre pour donner cette sensation rétro et familière pour certains plus nostalgiques.
Bien que cette rondelle possède quatorze pistes, la durée en reste correcte avec pas moins de 44minutes, avec une moyenne donc de moins de trois minutes par titres. Ce qui parfois fait un peu court quand même quand des pistes ne font que 2:30min.

Conclusion : The Sheepdogs nous offrent là un album reposant et très bien fait qui passe comme une lettre à la poste, sans pour autant révolutionner le style, mais c’est bien agréable quand même.
 
Critique : Lionel
Note : 7.5/10
Site du groupe : Site de Sheepdogs
Vues : 894 fois