Chronique

COMA - DON'T SET YOUR DOGS ON ME / Ear Music 2013

J'y connais pas grand chose en polonais à part la zubrowka, et dire "Je suis un mangeur de grenouille" pour expliquer que je suis pas du coin... et désormais je rajoute Coma à la liste. Resté bloqué dans les années 90, le groupe livre un rock alternatif très typé post-grunge.
Alors du très bon post-grunge, ça commence par une basse qui pose ses valises, tout en souplesse avec ce double son grave/aigue caractéristique des groupes qui mettent des baffes par paire de 6. "Keep the peace" est de ce genre là pour un morceau aux phases hétérogènes mais extrêmement bien ajusté. De la basse bien posé, on passe à un riff bien gras, faisant rappeler le tout premier Rage Against The Machine, et enfin un refrain aérien comme on l'aime.

En quatre titre, le groupe pose ses bases. "With you" donne la tendance fun et très rock alternatif à l'anglaise, "Always summer" combine lourdeur et lenteur dans une voix qui rappelle un peu Serj Tankian et enfin "Dance with a Queen" qui va à la fois s'enfoncer dans le grunge/rock déjanté et gueulard des années 90, et à la fois dans le post-grunge classique facile à écouter. Un tube explosif.
Le tout est extrêmement bien produit, les compositions à la batterie écartent la monotonie, les deux guitares dévoilent une palette de son puissants et mélodiques sans pour autant étouffer la basse qui sublime littéralement l'ensemble. Quand à la voix, elle surfe avec brio sur tous les registres passés et présent du rock alternatif.

Le mélange de toutes ces bases donne "Rainy Song". Délirant, déjanté, puis puissant et sombre. Une merveille. Autre beautés, mais jouant dans une autre catégorie, il y a "Lion" et "Moscow", les morceau les plus longs de l'album (7min env). Les balades sont magnifiques, et les riffs enrobes avec puissance ce superbe chant.
"Don't set your dogs on me" recèle énormément de temps fort et il n'y a probablement pas de meilleure façon de finir cet album avec un titre comme "When the music is a flame", tout droit venu de l'âme du groupe.
Par la puissance, la variété, quelques dissonances et d'autres sorties des sentiers battus, Coma se distingue du post-grunge et plaira certainement aux puristes, notamment à ceux qui ont pris de la bouteille et qui apprécieront le côté rock moderne.

Tracklist : Keep the place / With you / Always summer / Dance with a Queen / Rainy Song / Late / Lion / Furious fate / Don't set your dogs on me / Song 4 boys / Moscow / A better man / When music is a flame

 
Critique : Weska
Note : 8/10
Site du groupe : Site de Coma
Vues : 718 fois