Chronique

WHITESNAKE - MADE IN BRITAIN THE WORLD RECORD / Frontiers records 2013

Décidément David Coverdale n'arrête plus les sorties Live !! Seulement quelques mois après son Made in Japan, voilà que sort un Made in Britain !! Alors quel est l'intérêt d'une telle sortie !?

Bon on se lance avec tout de même du plaisir, car oui c'est toujours un bonheur de s'écouter un live du serpent blanc, qui débute comme ce live au Japon par « Best years ». Il est drôle de constater les différences entre regarder et écouter sur le même titre , car il semble plus péchu que lors de son pendant Nippon. Mr Coverdale semble plus en voix aussi (pour sa défense le concert du Japon ne devait pas sortir en entier !) ce qui est une bonne chose. Par contre il lutte toujours et on sent que l'age commence à faire son effet négatif, bien dommage de perdre une voix pareille !!
Musicalement par contre aucun problème les guitares sont ravageuses (surtout celle de Doug Aldrich) la basse bien en avant pour mon plus grand bonheur, le clavier présent comme le faut et Brian Tichy martèle ses futs comme si sa vie en dépendait !! L'interprétation et donc énergique et groovy, faisant honneur au compos originales avec ce petit plus bienvenu.
Côté set list on retrouve la majorité des titres présents au Japon dans le même ordre (donc pas de surprise de ce coté là) les solos sont remplacés par deux titres supplémentaires qui viennent étoffer le concert avec « My evil way » et « Fare thee well ». Une bonne idée de ce côté là. Au final un concert plus que correct qui vient compléter les déjà nombreux témoignages live du serpent.

En deuxième cd on y trouve des titres supplémentaires joués un peu partout dans le monde durant la tournée. À nouveau pas de grosses surprises la plus part étant déjà présentes sur le Live... in the shadow of the blues. Heureusement quelques titres récents relancent l'intérêt « Lay Down Your Love » « Can You Hear The Wind Blow » « One Of These Days ». Par contre on y retrouve « « Fare thee well » pourquoi !? Pour terminer un court passage du merveilleux « Soldier of fortune » de Deep Purple chanté à capella et le tour et fini.

Conclusion : Pour répondre à la question d'en haut, je dirais qu'il n'y a pas grand intérêt dans cet objet tant il vient en double. Après je pencherais plus sur ce Live in Britain, plus complet et dénué des solos qui entachent le concert, comparé au Live in Japan. Après si comme moi vous avez le Dvd de l'un et la version cd de l'autre ça se complète à merveille !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 681 fois