Chronique

STRIKER - CITY OF GOLD / Napalm Records 2014

Deux ans après un assez bon « Armed to the Teeth », les canadiens de STRIKER déboulent avec ce « City of Gold ». Visiblement ces deux années n’ont pas amoindries la puissance développée par le groupe.

J’en veux pour preuve avec « Underground » qui d’entrée de jeu vous colle une bonne grosse baffe ! Riff dévastateur, chant heavy ultra maitrisé. Ça pose. Et la production au poil sublime l’ensemble. Moins véloce, plus lourd, le titre éponyme affiche une maturité certaine. Le titre varie les tempos et les ambiances. Le solo est dantesque, une vraie maitrise du legato ! Jouissif.
Malgré les quelques arpèges clairs du début, « Start Again » est bien un morceau heavy couillu. Plus classique il reste percutant même si les lignes de chant manquent d’impact. « Bad Decisions » apporte un peu de fraicheur, rappelant par moment sur les couplets le « Wasted Love » d’Iron Maiden. Le morceau alterne le mid-tempo et le heavy puissant, histoire de nous calmer un peu avant le riff ultra véloce de « Crossroads » qui tire franchement vers un riff thrash à la Slayer. Un pur concentré de puissance. Nuls doutes que ce morceau passera nickel en live.
On continue dans cette veine légèrement thrashy avec « All for One » où là on pense, avec le chant à Protest The Hero. Pas mal du tout. Les vocalises de Dan exploseront sur « Mind Control ». Décidemment le groupe montre diverses facettes de sa musicalité. L’éclectisme créé est intéressant mais on perd un peu l’identité du groupe de vue.
Beaucoup de chœurs guerriers sur « Second Attack » avec un riff encore une fois ravageur. Le groupe est excellent pour ça et devrait rester dans ce registre. Bon après 10 chansons comme ça on se ferait vite chier. L’accélération sur le solo me plait bien.
Début posé pour « All I Want » on accélère progressivement jusqu’à atteindre le rythme de croisière du groupe.
« Rise Up » continue à 1000 à l’heure, rien de nouveau mais c’est toujours bon pour le moral. Et on termine par un « Taken By Time » sans réelles surprises. Le groupe varie un peu les thèmes pour nous faire une sorte de medley de l’album. On a du mid tempo, du speed, du ultra mélodique. Bon résumé.

Le groupe continue sa route en affirmant certaine positions. Il essaye malgré tout d’innover et d’inclure des éléments inédits. Parfois ça passe, parfois les transitions entre ces parties mélodiques et les riffs brutaux se font trop brutalement. Mais ne jetons pas la pierre cet album sera très bon pour le matin !



 
Critique : SBM
Note : 7/10
Site du groupe : Site Officiel
Vues : 761 fois