Chronique

THE MIDNIGHT GHOST TRAIN - CLD WAS THE GROUND / Napalm Records 2015

Tout fraichement arrivé chez Napalm Records, en provenance du Kansas, THE MIDNIGHT GHOST TRAIN nous livre son 3ème album (je ne compte pas le live sorti en 2013), « Cold Was The Ground ».
Pas de bol, c’est du stoner… Bon du pas mauvais cette fois, du moins après une écoute.

« Along the Chasm » servira de courte intro et me prouve mine de rien que c’est bien du stoner rock : son volontairement mauvais, je considère personnellement ça comme une faute de gout. Même réflexion pour le riff de « Gladstone » qui, bien que puissant est dégueulasse. La mélodie jointe passe mieux, ça relève un peu le niveau. Le chant m’étonne mais dans le bon sens. On oscille entre du clair très éraillé (qui colle parfaitement avec ce… enfin cette… musique ??) et un chant caverneux. L’effet n’est donc pas dégueu. Un soir d’apéro je vous jure que ça pourrait passer.
« BC Trucker » pulse plus, avec un bon pti groove de batterie, le chant est toujours assez plaisant, il faut bien l’admettre. Au tour de la basse de se mettre en avant avec « Arvonia », sur un morceau assez mid tempo qui contraste bien avec ces vocalises là. Moins ma came, je préfère encore quand ça pulse. Mon « souhait » sera exhaussé avec « One Last Shelter », on accélère un peu sur cet interlude, mais musicalement rien de bien extraordinaire.
On aura droit à un bon pti riff pour « Straight to the North », avec encore une batterie très groove, mais un gros manque de mélodie, ce qui fait un morceau assez peu digeste.
A fond les ballons sur « No. 227 » où là au moins ça envoi quelque chose, c’est toujours ça de pris. Son toujours pas bon mais ça c’est normal (c’est ça le pire !!!), et musicalement bateau mais puisant. Interlude pesant et parlé avec « The Little Sparrow », je passe.
« Twin Souls » ressemble un peu plus à un morceau correct. Rapide, puissant, parsemé de petits soli, le morceau est par moment très sympa, mais un peu terni par le couplet mid-tempo très pesant.
On termine avec une longue piste instrumentale, « Mantis » qui n’apporte absolument rien selon moi. Non mais sérieux déjà qu’avec la voix c’est très limite, sans ça devient vraiment n’importe quoi !!

Bon j’admets que c’est moins pire que ce que à quoi je m’attendais. Mais bon ça reste musicalement basique avec un son très mauvais (c.f : stoner rock). Mais là, le chant est assez bien pensé sur le style et la batterie fait un excellent boulot sur la plupart de l’album, donc tout n’est pas si mal…
 
Critique : SBM
Note : 6/10
Site du groupe : Site Officiel
Vues : 692 fois