Chronique

MARTONE - NACIMIENTO / Magna Carta records 2015

Le guitariste instrumental Canadien revient avec un exercice de style étonnant mais sûrement intéressant. Un album acoustique fait majoritairement de reprises (souvent de musiques de films) qui titille ma curiosité.

On débute avec « 11 11 11 » première musique empreinte de sonorités hispaniques du plus bel effet. Un exercice de style fort intéressant. S'en suit « Spider-man » qui comme vous l'aurez compris reprend le thème du héros de Marvel. Un choix cool (ah spider-cochon... oh là je m’égare) qui je dois avouer permet à Dave Martone de nous éblouir dans un jeu de guitare sèche ahurissant !!!
Voilà bien sur du très attendu « The godfather theme » qui là encore est sublime, car Dave n'a pas cherché la facilité, non il s'approprie les titres pour en faire sa version avec beaucoup de goût. Changement de registre avec cette fois la magnifique « Dream on » d'Aerosmith, qui se rapproche de l'exercice de style qu'a développé Paul Gilbert sur son dernier opus. Magique !!
Vous voulez un peu de délire !!?? « Raspoutine » de Boney M est ici attaqué et que dire de cette version flamenco/disco si ce n'est énorme car il fallait oser !! Bon c'est vrai que tu gardes un large sourire durant toute l'écoute car c'est tellement décalé !!! « Maria Elena » arrive ensuite remettre un peu de sérieux. Une ballade jazzy classique qui se laisse écouter.
« Besame mucho » approfondit l'aspect flamenco en distillant une musique remplie de chaleur du sud de l'Espagne !!! Un peu de calme avec « Classical gas » très médiéval et sublime qui te fait voyager à travers le temps.
Avec « Hola » on a à faire à du conventionnel sans grand plus. Un titre très basé shred et qui même si ça le fait grave (yes brother!!) est surtout stérile. Exercice solitaire avec « Malaguena » qui reste très proche de l'original (peut on faire autrement!?).
Tiens le cinéma refait surface avec « Rocky theme » qui rappelle que de bons souvenirs !! Stylé et décalé mais sympathique. « The final countdown » le standard d' Europe est lui aussi revisité et là encore le résultat est époustouflant !! Du très grand art.
On termine avec « Threesome » plus calme et qui enivre l'auditeur. Une bonne manière de finir.

Conclusion : J'ai bien fait de me laisser aller à mon titillement ! Car voilà un album surprenant en tout point mais surtout extrêmement bon !! De la grande musique intelligemment jouée qui procure de bonnes sensations. Bref vivement conseillé.
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 528 fois