Chronique

SKILLET - UNLEASHED / Atlantic Records 2016

Mon histoire avec SKILLET est récente mais assez chaotique. Séduit par leur titre « Awake & Alive » pour des raisons que je tairai, je me suis intéressé en 2012 à leur album « phare », « Awake ». Avec des tubes comme « Heroes », « Awake & Alive » et « Monster » je me dis que le combo ricain nous sort un rock métal burné juste comme il faut, sans en faire trop, avec des compos percutantes. Mais voilà, en écoutant le reste de cet opus : de la soupe. Dommage. « Rise », sorti en 2013 confirme la tendance : je trouve ça mou.
Mais voilà que cet été débarque quelques extraits de leur album « Unleashed ». Le peu écouté est très prometteur, et après écoute, cet album semble enfin être ce que j'attendais du groupe !

Chui content vu que c'est mon premier groupe de métal chrétien, ce qui explique aussi pourquoi on en entend peu parler sur le vieux continent. Cet album est un condensé de gros son bien gras, et ce changement pouvait se sentir rien qu'à voir l'allure de John Cooper (bassiste chanteur). Fini les costards et vla la grosse barbasse et les tatouages.
Bon assez perdu de temps avec l'intro, parlons musique.

Le premier titre (et premier single) tape fort. « Feel Invincible » nous envoie un riff bien lourd avec quelques effets électro. Les lignes de chant sont classiques pour le groupe, rock sans trop en faire, mais percutantes. John est secondé, pour mon plus grand plaisir, par la jeune batteuse Jen Ledger qui a une voix limpide qui colle parfaitement à la musique du groupe. Bon bref ce titre est puissant et prenant. Et on continue sur la lancée avec « Back From the Dead ». Toujours un son lourd et gras, et des lignes de chant très efficaces. Putain c'est super prenant !! Simple et dans le mille !!!
On calme des ardeurs avec un morceau calme et aussi dernier clip en date. « Stars » est un hommage au Créateur. Je m'attendais à du mièvre bien chiant et je suis surpris de voir une poésie loin d'être inintéressante sur cette ballade.

« If you can calm the raging seas, you can calm the storm in me »

Bon moi ça m'a touché pour certaines raisons, avec les belles mélodies et lignes vocales. Mais je suis content de retrouver un peu de puissance avec « I Want to Live » qui avec son violon d'intro se rapproche énormément de "Awake & Alive » et c'est pas pour me déplaire. Le duo Cooper/Ledger fonctionne à merveille, le morceau est frais, mélodieux sans être ridicule et facile. Vraiment j'adore !!
MON pavé de l'album : « Undefeated ». Toujours lourd comme un cassoulet au dessert, le refrain est juste énorme, le duo vocal étant toujours au top. Les paroles filent un coup de pompe au cul, ça motive ! Et c'est direct !

«  I came to fight for the love of the game,
That's why I'm undedefeated.
Off the leash, out of the cage, an animal
That's why I'm undefeated
 »

Le suivant est plus pop electro rock. « Famous » parle de Dieu et surtout comment le groupe veut le rendre célèbre. Le morceau est léger, entraînant, ça passe tout seul et ça tranche avec le ton global de l'album jusque là.
Je dois dire que les paroles aident à l'appréciation, ce qui jusque là pour moi n'a jamais été un critère. Mais un titre comme « Lions », que je trouvais sympa sans plus, c'est à dire pas soupe mais pas trop loin, et bien les paroles motivent et le morceau est du coup sublimé…

« If we gonna stand, we stand as giants,
If we gonna walk, we walk as lions
 »

Simple mais étrangement je suis plutôt réceptif. Attention chui pas du tout fervent religieux hein ! Normal quoi… Mais ça me touche, ça motive !
« Out of Hell » tranche avec sûrement le riff le plus lourd et le plus métal de l'album, très indus, surtout sur le break! La marque de fabrique du groupe est toujours bien là, le chant éraillé de John, le chant très cristallin de Jen en chœur, la recette marche ! Les ptites touches électro passent bien aussi. Solo sympa en passant, assez rare pour être souligné. (Euh rare car peu de solo hein...)
Toujours dans du bon rock métal des familles (je vous avais dit que cet album était le plus « agressif » du groupe!) « Burn it Down » est pesant, le mastering de Ten Jensen est juste énorme !!! Ce mec fait de l'or avec ses consoles ! Le dernier Delain en est la preuve !
Dernière ballade, magnifique, nommé « Watching for Comets » passe nickel avant l'assaut final. Je vois ce morceau comme un carpe diem moderne, les paroles pouvant être interprétées de deux façon. Très beau morceau !

On finit avec deux titres punchy ! « Saviors of The World » qui démarre comme un titre d'Amaranthe, électro rock. Le reste oscille entre rock nerveux et mid tempo électro très bien équilibré. J'achète !
Le dernier titre est l'occasion pour Jen Ledger de repasser en lead vocal plus qu'en chœur. Le morceau, comme les autres est assez incisif, mélodieux et lourd à souhait. La fin sera faite de soli pas mal foutus, nickel pour terminer la galette. Voici une citation de ce « Resistance » où beaucoup pourront s'identifier !

« You can take my heart, you can take my breath
When you pry it from my cold, dead chest
 »

Sans épiloguer des heures, je dirai que SKILLET m'offre enfin ce que j'attendais… Un album percutant, burné et mélodieux, sans en faire des caisses ou du réchauffé mièvre comme parfois le rock américain sait faire. Un album incontournable pour tout amateur de rock métal et surtout définitivement dans mon top 10 si c'est pas top 5 !






 
Critique : SBM
Note : 9.5/10
Site du groupe : Site Officiel
Vues : 689 fois