Chronique

KING COMPANY - ONE FOR THE ROAD / Frontiers records 2016

Direction la Finlande pour ce nouveau projet fondé par l'ex batteur de Thunderstone Mirka Rantanen. Réunis autour de quelques amis dont un certain Pasi Rantanen au chant, allons voir ce qu'ils ont à nous proposer.

On attaque d'emblée par la title track qui nous montre un visage bien plus hard rock que métal ! Il semble que le groupe tend à aller vers une musique à la Whitesnake, qui lui sied bien. Une entrée en matière directe qui met en joie. On calme le jeu avec le mid tempo «  Shining  ». Un titre sympa mais qui à mon avis n'arrive pas au bon moment.
On continue avec «  In wheels of no return  » qui après un riff se calme pour laisser place à un nouveau mid tempo. Un passage plus mélodique et si Finlandais, mais là encore ça tombe plutôt mal. Le rythme reprend timidement avec un «  Coming back to life  » sympathique aidé par un bon refrain. J'avoue que malgré l'aspect plus que correct des titres, notre groupe manque d'un sacré quelque chose pour mettre le feu.
Place à la fausse ballade avec «  No man's land  » qui permet à Pasi de charmer l'auditeur avec son petit air Jon Bon Jovi. Toujours rien à réellement reprocher, mais toujours rien de transcendant non plus. Avec «  Farewell  » on trouve du métal mélodique comme Thunderstone sait le faire. Un coup dur pour un projet qui se veut être plus perso. Reste à nouveau un bon refrain qui fait son effet.
Moment plus Fm avec «  Wings of love  » qui apporte son lot de nouveautés et une forte consonance Europe. Tout est si carré rien ne sort des lignes !! C'est au tour de la vraie ballade d'arriver et «  Cast away  » remplit sa tache comme il faut. Perso je suis fan de son refrain mélodique et aérien de toute beauté. Une vraie réussite.
Après ce bon moment je ne m'attendais pas à en avoir un autre car ce «  Desire  » est vraiment sympa. Plus 'Pop' il balance pas mal et avec un refrain pareil met enfin le feu qui manquait tant à cet opus. Puis ça se poursuit plutôt pas mal avec «  Holding on  » et son style Fm qui va, là aussi, bien au groupe.
On termine avec l'orientale et épique « One heart  » qui fait le boulot grâce à un Pasi exquis dans ces cas-là !!

Conclusion : Pour leur premier essai, nos Finlandais auront fait ce qu'on attendait d'eux, du solide à qui il manque juste plus de fun et de liberté pour être totalement génial. Pas dégueu mais ne se démarque pas assez du flot actuel. A voir s'il y aura une suite.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 352 fois