Chronique

EDEN\'S CURSE - CARDINAL / AFM Records 2016

Trois ans après leur dernier opus et 1 an après leur premier live, nos Allemands remettent le couvert pour ainsi satisfaire leur fanbase qui malgré tout grossit ces dernières années.

On débute par un « Prophets of doom » somme toute classique qui fait le boulot et montre le vrai visage du groupe. Le métal mélodique conventionnel que pratique le groupe n'a rien de transcendant, mais il fonctionne à merveille. On poursuit avec beaucoup de synthé sur « Sell your soul » qui se veut encore plus sucré. Un titre soft pour bien plaire.
« The great pretender » prend le relais avec sa bonne guitare. Un titre plus dur qui passe bien, avec un refrain qui fait un effet bœuf !!! Ça en Live ça va envoyer du lourd !! On enfonce le clou avec la hargneuse « Messiah complex » qui donne des envies de taper du pied !! Un vrai titre de métal mélodique avec des bolocks qui manquaient depuis le début !! Le groupe semble retrouver du poil de la bête.
Place à la pseudo ballade « Find my way » plus que réussie, et qui met en valeur l'immense qualité musicale de nos Germains ! Du travail aux petits oignons ! L'intro presque Funky de « Kingdom of solitude » étonne et apporte un peu de fraîcheur qui me rappelle 21 Octayne ! Un esprit année 80 et Fm qui est juste génial tant il y a du bon peps et du groove incendiaire !! Perso je suis fan !!
Le rythme s'envole avec « Utopian dreams » et ses faux airs d'Edguy première génération ! Un super titre plein d'entrain et de bonne humeur qui file la pêche !! Après un départ moyen le groupe semble enfin inspiré ! « This is our moment » se la joue bien plus classique sans forcément décevoir. Le rythme sautillant nous apporte son lot de bonnes sensations et continue à te filer la pêche.
« Rome' s on fire » conventionnel à souhait, n'apporte pas grand chose et se laisse écouter. Un petit duo avec Liv Kristine pour « Unconditional » pour un titre mélodique sans grande envergure qui ne me procure pas grand chose, sauf un peu d’ennui.
J'espère que « Saints and sinners » va retrouver un groupe plus inspiré ?? Et bien pas tant que ça mais c'est déjà mieux. Le métal est ici plus présent et c'est déjà ça ! On termine avec « Jericho » un mid tempo sympa sans plus qui clôt avec quelques envies d'épiques qui fonctionnent à moitié.

Conclusion : Eden's Curse poursuit son bonhomme de chemin avec un album somme toute classique, empli de sensations positives, mais bien fichu qui comblera ses fans !! Un sens aiguisé de la mélodie fait avec talent. Un bien bon moment que voilà.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 605 fois