Chronique

KRYPTONITE - KRYPTONITE / Frontiers records 2017

Place à ce super projet dont la grande particularité et de retrouver Jacob Samuel et Pontus Edberg qui officiaient chez The Poodles avant que le guitariste ne le quitte pour Hammerfall. De belles retrouvailles qui ne plairont pas à Superman !!

On commence par un « Chasing fire » classique qui rappelle forcément The Poodles. Un hard mélodique de bonne facture qui pose les bases. « This is the moment » poursuit toujours dans ce Fm de bon aloi qui ne casse pas trois pattes à un canard mais qui grâce à ces musiciens s'en sort fort bien.
Et sans changer d'un iota nous voilà avec « Keep the dream alive ». C'est un album parfait pour l'été tant il dégage de la bonne humeur et une légèreté idéale en cette saison. Place à du plus calme avec « Fallen angels » là aussi très 'caniches' dans l'âme et porté par un Jacob en phase. Un très bon titre mélodique que voilà !
« Across the water » se la joue pseudo ballade et passe sans peine. Dommage qu'elle arrive après un titre plus calme car elle perd en efficacité. Puis on retrouve du plus rock avec « Love can be stronger » qui fait taper du pied et remet les choses en place.
Cette fois ci la vraie ballade arrive avec son piano triste. « Knowing both of us » est le parfait exemple de réussite dans ce style. Rien de nouveau mais qu'est ce que c'est bien fait. Jacob une fois de plus est merveilleux et sa voix colle à la perfection à ce titre. « Get out be gone » débarque à grands coups de guitare mais pas que... et nous voilà sur un titre énergique qui fait chauffer. Du très bon hard Fm qui tombe à pic et te fait remuer l'arrière train comme un fou.
Dommage qu'on retrouve du plus calme à l'entame de « One soul », car on était si bien parti. Reste un titre sans prétention qui poursuit cet opus sans heurt. « Better than yesterday » quand à elle penche vers du hard Fm bien sympathique. Un titre moins percutant mais qui fait son effet sans forcer.
On termine avec « No retreat no surrender » un mid tempo très 80' qui rappelle de bons souvenirs ! Un dernier titre à l'image de cet opus, fun, sans prise de tête et qui file la pêche pour la journée.

Conclusion : Sans rien révolutionner Kryptonite fait son boulot avec effet. L'expérience et la qualité de ses musiciens rendent l’exercice intéressant. Un bon album d'été.
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 273 fois