Chronique

H.E.A.T - INTO THE GREAT UNKNOWN / Verycords 2017

Voilà bien un groupe qui album après album prend de plus en plus de place dans mon cœur de hardos (oh l'expression de vieux), ce sont les Suédois de H.E.A.T. Après une véritable tuerie les voici de retour pour j'espère enfoncer le clou !

Ça démarre sur les chapeaux de roues avec « Bastard of society » qui reprend là où le groupe nous avait laissé. De l'excellent hard Fm qui envoie des pieds comme un petit fou. Déjà pleinement satisfait !! A la suite des sonorités bien étranges nous ouvrent « Redefined ». Une sorte de hard/pop/électro qui surprend au plus haut point. Mais tout aussi bizarrement j'accroche à ce titre ambiant qui dénote complètement de ce à quoi je m'attendais.
Allons voir la suite, et découvrir dans quelle direction le groupe évolue. « Shit city » retrouve du riff de guitare et son style Fm année 80 la suite est moins incisive et se rapprocherait d'un Def Leppard. Un titre en demi teinte qui peine à m'intéresser. C'est avec quelques questions que j'amorce « Time on our side ». Son début ne me rassure pas vraiment, le groupe ayant finalement décidé d'accentuer un esprit pop électro à son hard Fm. Alors certes ce n'est pas mal fait et le refrain est super prenant mais ce n'est pas ce que j'attends du groupe.
On poursuit avec « Best of the broken » qui nous offre une montée en puissance intéressante et qui s'ouvre sur un refrain 'vrai' rock décapant. Un titre plus conventionnel mais qui rassure. Début calme pour introniser le single « Eye of the storm ». Une sorte de power ballade fort sympathique avec un Erik Gronwall convainquant.
Place à la petite tuerie de cet opus avec la défrisante « Blind leads the blind » qui donne le sourire, la bonne humeur et te fait bouger sans que tu puisses rien y faire !! Addictif !!! Place à « We rule » et sa douce intro aux faux airs de Queen, qui m'enivre. Une sorte de mid tempo ultra mélodique qui là encore fait un effet bœuf !! La prestation d'Erik est à nouveau exquise !
Et pour s'en remettre rien de mieux qu'un semi acoustique « Do you want it » plein de fun qui là encore prend possession de ton corps et de ton esprit, et malgré quelques excursions électro bizarres ce titre fonctionne. Voilà que tout se termine avec la Title track qui s'annonce sombre et inquiétante avant de déballer son riff et son ambiance presque à la Sixx A.M. Encore une fois surprenant mais pas mal.

Conclusion : Avec cet opus H.E.A.T a pris un risque qui ne plaira pas à tout le monde. Une approche que je respecte au plus haut point et que j'encourage souvent mais qui parfois ne donne pas le résultat escompté. Pas mauvais loin de là juste pas ce que je j'attendais d'eux. A tester pour se faire sa propre opinion...
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 580 fois