Chronique

BEAST IN BLACK - BERSERKER / Nuclear Blast 2017

Anton Kabenen leader de Battle Beast décide de quitter son groupe et de repartir sur de nouvelles bases. Les voici donc devant nous. Alors à quoi doit on s'attendre de notre maître du heavy/pop métal ??

On commence plutôt fort avec « Beast in black » qui retrouve le Heavy métal classique qu'il nous proposait dans son précédant groupe. Au chant le Grec Yannis Papadopoulos envoie du lourd dans un registre qui me rappelle Ben Sotto d'Heavenly. Une entrée en matière ultra efficace avec son approche à la Sabaton !! A la suite la très FM voir Nightwish « Blind and frozen » arrive. Le chant presque féminin de Yannis est surprenant et que dire de ce refrain délicieusement Fm/pop 80 : Un pur régal !! Je comprend pourquoi Tuomas Holopainen (Nightwish) aime cet opus !
« Blood of a lion » poursuit dans cette veine de Heavy metal guerrier mais toujours avec cette touche mélodique Finlandaise. Un cocktail explosif ! En trois chansons le groupe vient de démontrer son immense potentiel ! Titre qui sied très bien à Anton « Born again » prend la suite avec ses claviers kitsch au possible ! Un titre dans la droite lignée de ce qu'Heavenly pourrait proposer. Le chant de Yannis est vraiment bluffant.
Le pur Heavy méchant déboule avec « Zodd the immortal » qui envoie des pieds !! Avec pareil titre le groupe va faire mal en concert !! A noter les solos de virtuose d'Anton qui laissent sans voix ! Le rythme s'intensifie avec « The fifth angel » qui à nouveau sonne très Heavenly et procure des sensations d'un fun absolu !!
Et la très pop/électro « Crazy, mad, insane » va faire trembler les fans de pur heavy métal mais et est juste énorme !!! Encore du pur fun sans complexe qui une fois dans ta tête ne te lâche plus !! J'avoue qu'il faut être fou pour oser proposer pareille chanson !! On reprend les choses 'sérieuses' avec « Eternal fire » qui comme le reste ne l'est pas tant que ça ! Encore du bien bon, rythmé au son des synthés si années 80, que cela en devient rigolo, mais quel pied mes amis !!
« End of the world » enfonce encore plus le clou avec de l'épique à souhait qui te donne envie de combattre au coté de Conan !! Que du bonheur !! Et à nouveau quel chanteur !! On termine avec une ballade « Ghost in the rain » qui permet de profiter dans le calme des qualités de ce groupe. Un bon moment à nouveau qui vient clore un très grand opus !

Conclusion : Avec ce premier album Anton vient de poser les bases d'un projet fort intéressant ! Une musique décomplexée, fun au possible, un rien ringarde mais dans le bon sens et nous voilà en possession d'une tuerie qui va mettre le feu !! Perso j'en suis fan !
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 84 fois