Chronique

REVENGE - EXPLICIT / BRENNUS 2005

Porte étendard du heavy français depuis 10 ans Revenge revient avec son 4eme opus. Toujours 100% heavy rock n roll ce nouvel album à de quoi plaire.  
 
Intro « Dream box » sur bruit de boite à musique juste avant la très rentre dedans « Wild wild wild ». Le son est un poil plus brut que pour Sticked to your back. Si non on retrouve toujours ce style inspiré par les Accept, Dokken et autre Kiss. Le refrain quand à lui se retient à la première écoute et risque de faire de grosses étincelles sur scène : she’s so wild wild wild !!
C’est ce qu’on appelle un début qui pète, et « Don’t trust the nightmare » continue sur un rythme plus mid tempo. Les chœurs sonnent bien est rendent l’ensemble très live : un bon point.
Aller un bon « What is right, what is wrong » qui passe très bien un bon titre bien rythmé. La voix de p’tit Jo est toujours si particulière mais me donne l’impression d’être encore meilleure qu’avant. A noter des refrains faciles, agréables à chanter et bourrés de chœurs.
Et puis vu qu’on est bien dans ce style pourquoi changer, mais pourtant « Don’t wanna fall in love again » ce fait plus mélodique. Ce titre sonne très Accept mais avec une touche à la Revenge, on croirait un titre sortit tout droit des albums de UDO tant la ressemblance est frappante, mais pourtant il reste un des très bon titre de l’album au superbe refrain.
On reprend le bon gros heavy speedé avec « Sticked to the back » rien de bien nouveau la dedans mais l’efficacité est là et c’est ça le plus important. Sans plus attendre « Explicit eyes » enchaîne le pas, avec un titre plus lourd et mid tempo. Un choix judicieux tant la différence entre ces deux morceaux se complète. Bref une nouvelle fois Revenge tape juste.
Voici un titre explicite « I need your lips » un bon gros titre gras qui sent sous les bras, un titre pour métalleux romantiques ! Ah la la ce p’tit Jo il y met tout son cœur.
Voici venu le temps de la reprise « He’s back (the man behind the mask) » un titre d’Alice Cooper qui est bien repris ici. Etonnant quand même ce choix mais bon au moins il n’y en a pas cent mille autres.
« Over the line » transpire le hard US et P’tit Jo se prendrait presque pour Vince Neil. Un titre sympa mais pas forcement le meilleur. Heureusement que « Breaking the spell » reprend du poil de la bête. Un esprit métal germanique à la Accept, Primal Fear sur l’intro lourde et sombre. Puis un gros mid tempo s’installe, avec quelques accélérations au niveau du refrain bien plaisant. Un très bon titre.
Pour terminer « Lifetime » est un véritable hymne à la Accept voir Manowar. Un gros mid tempo heavy avec un p’tit Jo façon UDO impeccable. Un refrain calibré excellent : Le titre de l’album !
 
Conclusion : Revenge ne révolutionnera toujours rien mais prend un réel plaisir à nous offrir des galettes sympathiques qui font du bien par la où ça passe. Un groupe qui mérite d’être connu. A ne pas rater sur scène car ce groupe est une tuerie en live !
 
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe : site officiel de Revenge
Vues : 1406 fois