Chronique

KING COMPANY - QUEEN OF HEARTS / Frontiers records 2018

Le projet Finlandais revient nous voir 2 ans après sa première parution. A noter un changement de chanteur puisque Pasi Rantanen (Thunderstone) est parti et est remplacé par Leonard F Guillan. Alors est ce que ça sera plus excitant que la première fois ?

On entre dans le vif du sujet avec la title track qui montre un métal mélodique très Finlandais et toujours peu personnel. Pour la suite « One Day Of Your Life » est un mid tempo classique. La voix de Leonard est très différente de celle de son prédécesseur et manque de personnalité elle aussi ce qui à mon avis n'arrange pas vraiment le groupe.
Place à la ballade « Stars » très typée FM qui plombe un peu l'ambiance avec son coté cheap. On accélère le rythme avec la très hard rock « Living In A Hurricane » qui fait le taf bien aidée par un super refrain.
« Under The Spell » arrive calmement avant d'envoyer le pâté, enfin presque puisque voilà un nouveau mid tempo. Un titre fade qui fait bien trop vite retomber le soufflé. Nouveau moment calme avec « Never Say Goodbye » qui me fait dire que dans ce cas-là peut être bien que oui. C'est classique à souhait et sans intérêt !!
On reprend du viril qui décape avec « Learn To Fly » mais j'avoue qu'on y croit moyen. Tout cela est bien trop stéréotypé pour vraiment faire frémir. Allons faire un petit tour à « Berlin » avec ce mid tempo Heavy et là aussi fadasse sur lequel Leonard est transparent d’intérêt. Sa voix ne fonctionne juste pas du tout !!
Un gentil piano nous ouvre « King For Tonight » qui veut nous offrir un titre épique mais qui comme le reste tombe à l'eau. Un faux air de The Poodles traîne sur le refrain mais en mode fatigué.
Nouvelle ballade avec la fraiche « Living the Dream » qui pourrait passer si on n’était pas aussi déçu du reste. On termine enfin avec « Arrival » qui porte bien son nom, et un énième mid tempo à la Stratovarius mais sans le talent de Mr Tolkki !!

Conclusion : Malgré un changement de chanteur ce deuxième album ne va pas confirmer King Company. Un album trop standard qui peine à créer quoi que ce soit à part de l'ennui. Un coup pour rien !
 
Critique : Guillaume
Note : 5/10
Site du groupe :
Vues : 109 fois