Chronique

PRIMAL FEAR - APOCALYPSE / Frontiers records 2018

Nos maîtres du Heavy metal Teutons sont de retour après un opus plutôt conventionnel. Alors est ce que son nom est synonyme de tuerie ? Réponse de suite.

Une bonne intro « Apocalypse » débute de manière symphonique avant que les musiciens n'entrent en place pour nous envoyer un « New Rise » qui déboîte sévère !! Pas de surprise ici mais l'effet et immédiat ! Je reste impressionné par la patate de nos musicos qui voient le temps passer mais ne semble pas avoir encore d'effet sur eux ; mention spéciale à Ralf Scheepers toujours aussi impérial !!
« The Ritual » prend le relai et ne fait pas retomber la pression. Ça sent l'expérience ! Un titre sans grand plus mais bien mis en son ce qui lui confère une puissance atomique ! Un peu de calme pour l'entrée de « King Of Madness » qui permet de souffler avant la nouvelle avalanche. Un mid tempo plus mélodique qui arrive à point nommé mais n'oublie pas sa paire de boules pour autant !! A noter un très joli refrain tout en subtilité.
Le speed dévastateur revient en force avec « Blood Sweat & Fear ». Un titre simple mais efficace qui montre que le combos a encore des choses à dire, malgré un petit déjà vu. A nouveau un peu de mélodique avec « Supernova ». Là c'est le côté plus symphonique du groupe qui est développé avec réussite encore une fois.
« Hail To The Fear » arrive en force et martèle son Heavy puissant. Du pur et dur taillé pour les fans !! Riff en béton armé pour « Hounds Of Justice » qui, depuis le début, poursuit les bonnes intentions. A noter une petite touche orientale subtile mais sympathique.
Du très très classique arrive avec « The Beast » qui donne un côté encore plus 80' à cet opus. Rien de vraiment exceptionnel ici mais on se laisse prendre au jeu. Place à l'épique « Eye Of The Storm » et ses 8 minutes de Heavy metal symphonique. L'apport de Magnus Karlsson se ressent bien dans ces moment-là. Un très bon moment avant de conclure avec du rentre dedans « Cannonball ». Un titre parfait pour finir un opus dans la continuité de son œuvre.

Conclusion : Ce n'est pas avec cet opus ci que Primal Fear va révolutionner quoi que ce soit, mais le résultat est à la hauteur des espérances. Un peu plus aventureux que son prédécesseur et plus varié celui-ci fait mieux sans pour autant atteindre les sommets. Un très bon album pour un groupe solide.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 96 fois