Chronique

GRETA VAN FLEET - ANTHEM OF THE PEACEFUL ARMY / Republic records 2018

Après un deuxième Ep salué par la critique nos jeunes nouveaux héros sortent enfin leur premier album. Alors oui, il est vrai que l'ombre de Led Zeppelin lorgne plus que de raison sur eux, mais en sera t-il de même pour cet opus ?

Pour débuter le groupe fait un pari un peu risqué avec cet « Age of man » très calme et ambiant porté par cette voix invraisemblable de Josh Kiszka. Un plongeon tête la première dans leur univers avec un titre juste sublime et d'un feeling rare. Alors oui la légende Britannique est toujours quelque part par-là, mais le groupe s’émancipe quelque peu. La guitare plus tranchante fait son apparition sur « The cold wind » qui il est vrai est une référence directe au Zeppelin, mais quand c'est bon, c'est bon non !!?? Nos jeunes lascars savent y faire et ça fait toute la différence !
Place au single « When the curtain falls » qui elle aussi respire la bande à Jimmy Page à plein nez mais se retient comme un rien ! Un excellent titre qui fait un effet bœuf assurément ! J’image le feu en concert ! Le calme revient avec un « Watching over » d'une beauté fatale. Il faut dire que la voix de Josh est une machine à sensations fortes.
Puis ça repart avec « Lover leaver » peut être un peu moins marquante. Un titre qui malgré ses bonnes intentions n'arrive pas vraiment au niveau des autres. « You're the one » est un autre moment plus soft gavé d’acoustique et d'un feeling reposant. Un très joli moment qui bien sûr rappelle un certain 3ème opus, d'un certain groupe.
Avec « The new day » on continue dans cette ambiance acoustique qui sied au groupe aussi bien que la partie électrique. Encore un grand moment que voilà. Le rock reprend ses droits avec « Moutain of the sun » et sa grosse dose de blues. Un bon moment mais qui manque d'intensité.
Un petit « Brave new world » vient à nous pour nous apporter encore du très grand. Le groupe est vraiment excellant dans n'importe quel élément. Une preuve de plus avec ce moment calme et quelque peu mélancolique qui procure de sacrés frissons. On termine avec « Anthem » un nouveau titre acoustique qui nous berce avec ses douces mélodies apaisantes. Que du bonheur !

Conclusion : Pour leur premier album, nos jeunes prodiges ont livré un super exercice ! De très bons et grands titres, un feeling à toute épreuve et du talent à revendre, bref un très grand moment presque surnaturel par moment. Plus qu'à gommer quelques imperfections normales lorsqu’on parle d'un premier opus et Greta Van Fleet deviendra une référence indiscutable.
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 71 fois