Chronique

FUNNY UGLY CUTE KARMA - BEFORE IT WAS COOL / M&O Music 2018

Fraîchement arrivé dans nos oreilles et nouveau sur la scène française, Funny Ugly Cute Karma, dont vous l’aurez compris créé l’acronyme « FUCK » (Merci Marie j’avais pas vu…), nous présente ici son EP « Before It Was Cool » et le message est clair : mettre un coup de pied dans la fourmilière et casser les barrières.
Un petit peu d’histoire si vous le voulez bien… Adeline « Chaos Heidi » Bellart, forte de son expérience au sein de Asylum Pyre et prof de chant s’est associée à son ami et guitariste Dorian Gilbeau pour ce groupe aux influences diverses.

Je me lance avec « On The Run », et oui, avec le clip il y a un côté fun et humoristique. Musicalement parlant c’est effectivement varié et on dirait que ça ne se prend pas au sérieux (ce n’est pas un point négatif!). Musicalement carré, varié, passant d’un metal puissant avec un growl superbe d’Adeline à un chant plus pop sur le refrain, oui le groupe ne pose pas de barrières.
ETHS est cité dans les influences mais je ressens plus une influence de Jinjer, notamment pour les similitudes avec Tatiana au niveau des chants. Toujours est-il que le morceau passe bien.
« Shelter », moins direct, plus ambiant, est plus dur d’accès mais intéressant. Le chant growl d’Adeline est toujours au top, apporte une vraie énergie. Bien que pas spécialement fan du growl féminin (non je suis pas misogyne ! Arrêtez un peu), là je dis oui ! L’interprétation du morceau est très personnelle et montre une vraie recherche musicale.

Je serai moins fan par contre du morceau « Nuage de Maux », chanté en français. Malgré l’interprétation poétique, quasi narrée, j’ai du mal. Mais avec ce style en général, pas qu’ici.
Ma chère Marie, inconditionnelle fan d’ETHS, Jinjer et autres, est totalement subjuguée. Comme quoi ça doit venir de moi.
Et on finit avec une reprise d’un groupe les ayant influencé : System Of A Down. Et le boulot abattu ici avec « Radio/Video » est excellent. Repris avec des bons vieux son 16 bits (16 ?? 8 ?? Hey Whatever) ils ne se contentent pas de juste reprendre le morceaux. Il y a une vrai réinterprétation et ils ont bien réussi à tourner ça à leur sauce « fun », ce qui est un très bon point.

In fine le groupe apporte un vrai quelque chose, une originalité trop souvent oubliée. Un EP ça passe bien, le prochain cap sera l’album, mais ils ont ce qu’il faut pour s’imposer. Espérons donc que l’album soit cool !
 
Critique : SBM
Note : 7/10
Site du groupe : Site Officiel
Vues : 45 fois