Chronique

SATAN - EARLY RITUALS / Listenable records 2020

Bienvenue dans l'instant rétro avec des pionniers du heavy metal britanniques qui sont allés repêcher dans leur cave des démos de leurs premiers albums.

Toi camarade qui va toujours en concert avec ta veste à patchs bardée de groupes des eighties légendaires, les durs, les vrais, quand c'était pas commercial, toi qui y ajoutes une coupe de cheveux colorée improbablesques et des pantalons troués en treillis, voici un album qui va te plaire puisqu'on est clairement dans le « c'était mieux avant ».

Early Rituals est à la fois dans le style retro et dans le son retro. Ce n'est pas un nouvel enregistrement mais du heavy de la première heure. Yeux fermés, c'est comme d'écouter une parodie Killers et Kill'em all combinée. C'est rapide, punky, avec des leads dans tous les sens, souvent à deux guitares, épaulées par une basse vrombissante très présente. La vitesse et la voix un peu éraillée sent bon le proto-trash, la rébellion, la veste en cuir noir. C'est donc ça du bon métal à l'ancienne.

Alors tout n'est pas dans cette veine puisque le groupe propose des titres enregistrés avec les chanteurs de la jeune histoire du groupe. Le deuxième tier avec Ian Swift est plus ancré hard rock, affublé d'un mauvais timbre d’alcoolique de banlieue. Ce sont d'ailleurs les titres les moins biens enregistrés et heureusement, y'en a tout juste 4 sur la totalité des morceaux.

Le plaisir est à trouver dans ce combiné de rythme effréné et de guitare chantante façon jeuxvideo old school. Il y en aura d'ailleurs à foison dans les compos instrumentales qui séparent les périodes, et surtout les chanteurs.
Moment retro approuvé.


Track list
1)Kiss of Death
2)Heads Will Roll
3)Oppression
4)The Executioner
5)Into The Fire - Trial By Fire
6)Blades of Steel
7)No Turning Back
8)Break Free
9)Pull the Trigger
10)The Ritual
11)Key to Oblivion
12)Hear Evil See Evil Speak Evil
13)Fuck You
14)The Ice Man
 
Critique : Weska
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 55 fois