Chronique

SCORPIONS - UNBREAKABLE / BMG 2004

Apres les nouveaux albums de Deep Purple et UFO penchons nous aujourd’hui sur le cas Scorpions.Cela fait 32 ans que le groupe existe (oui oui !!!) et après être passé par les très bonnes années 70, les très belles années 80, les très durs années 90, comment vont être les années 2000 ?
Suite à l’inaudible « eyes to eyes » le groupe c’était plutôt calmé, 2 lives « moment of glory (pas mal) et « acoustica » (pathétique), mais que nous ont-ils préparé avec cette incassable ?
En une phrase c’est le grand retour de ces monsieur, Rudolf Schenkers nous déballe ses riffs de génie, Matthias Jabs égale à lui-même en lead guitare, Klaus Meine est toujours aussi grand (sûrement l’un des plus grand chanteur de hard) et du nouveau en section rythmique car 2 nouveau sont arrivés apportant une rythmique en béton armé ultra puissante (on parle quand même de Scorpions).
Tout débute sur « new génération » avec son grand riff, que c’est bon de réentendre du grand Scorpions, du bon hard comme on l’aime, avec un refrain facile à retenir, un gros morceau qui fini avec le refrain repris par des chœurs d’enfants (à croire que c’est la monde actuellement) ensuite « love‘em or leave’em », poursuit en plus rythmé, du pur, du dur, un bon riff un bon refrain mélodieux voilant la recette. « deep and dark » commence calmement et c’est repartie, le couplet est calme le refrain entêtant.
« Borderline » reprend la recette un mi tempo bien efficace, niveau efficacité « blood too hot » casse tout il y de la pêche la dedans sa va swingué dans les chaumières avec un refrain pareil « if your blood is so hot stand up and rock with me ».
Puis enfin la ballade « maybe i maybe you » est sublime seulement un piano et Klaus pour ensuite finir en saturé du jamais vue chez Scorpions mais un très grand morceau.
« someday is now » est plus mélodique, « my city my town » écrite par Klaus fait ballade rock plus dans l’esprit 90.
« through my eyes » débute calmement puis un refrain heavy, une très bonne chanson la voix de Klaus est magnifique du très bon ! « can you feel it » est plus heavy et Matthias ressort son vox box
« this time » avec son riff à la Aérosmith, est encore bien bon, seul petit hic la 2eme ballade « she said » un peu simple mais bon 1 sur 12 ça passe.Pour finir c’est un « remember a good time » qui nous fait replongé il y a très longtemps une gentille petit chanson gai sympathique, bref rafraîchissante.
Conclusion : une nouvelle preuve qu’il ne faut pas enterré les vétérans trop tôt !!
Un grand opus pour un grand groupe, qui donnera des leçons à tout ces pseudos groupes qui se pense être les rois (King nothing comme dit Metallica).
Merci messieurs de cette offrande et longue vie au hard !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe : site officiel de scorpions
Vues : 1424 fois