Chronique

EVIDENCE ONE - THE SKY IS THE LIMIT / Afm records 2007

3ème album pour ces Allemands que je découvre, évoluant dans une sphère ultra-connue dans leur pays (le heavy metal) voyons voir ce que ce groupe a à nous proposer.

C’est la title track qui ouvre le bal avec son style entre Hammerfall et Accept (dont la voix de Carsten Schulz peut rappeler UDO. Un début sympa et bien rythmé qui même s’il ne révolutionne rien fait du bien par là où il passe. « Mr Madness » continue dans une veine encore un peu plus 80’s à la Judas Priest. Le groupe pratique ,certes un Heavy conventionnel mais efficace qui fait plaisir (à l’instar d’un Bloodbound). Les refrains courts sont d’une efficacité redoutable et se retiennent en un rien de temps.
Titre plus posé avec « The luxury of losing hope » qui fait plus moderne. La voix de Carsten est vraiment bonne et donne un plus indéniable à sa formation. Début calme pour « won’t sleep alone » qui nous donne droit à un très bon mid-tempo mélodique au joli refrain. Le talent des Allemands dans le domaine n’est plus à prouver.
On repart dans un style plus hard / metal (à la Saxon) pour « Propaganda » qui donne toujours le même plaisir. Simple et efficace : tel est le secret d’Evidence one. « Can’t fight the past » poursuit dans la même veine et donne encore de bons résultats. A noter une des forces du groupe c’est aussi de varier son heavy métal et de rajouter des touches mélodiques en parcimonie qui donnent cette saveur particulière aux compos accrocheuses.
Le rythme s’accélère avec « Gallery of broken glass » qui donne dans la plus pure tradition métal Teuton. Mais force est de constater que malgré tout ,on reste accroché à cette musique ce qui est un très bon point. « Rain road » n’apporte pas plus avec son heavy aux relents hard bien intéressants.
Intro pompeuse aux couleurs de l’orient pour « Mindmines » qui apporte un peu de diversité supplémentaire dans un très bon titre exotique. De quoi passer encore un bon moment. Pour terminer voici « Raging winds » et ces faux airs de Scorpions. Un mid-tempo plaisant qui clôture de fort bonne manière cette agréable surprise...

Conclusion : rien d’ultra novateur mais 10 bons titres de heavy qui font plaisir et surtout se laissent écouter plus qu’agréablement. Voilà un bien bon album à conseiller aux fans de heavy métal.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe : site officiel d'Evidence One
Vues : 1155 fois