Chronique

DANKO JONES - NEVER TOO LOUD / Bad taste Records 2008

Véritable phénomène après la sortie de son 4eme album ‘Sleep is the enemy’ sortit en 2006, l’ami Canadien Danko Jones vient remettre le couvert avec ce ‘Jamais trop lourd’. Attention changement en vue !!

Dès « Code of the road » on est bercé dans un hard rock foncièrement travaillé et mélodique dans l’esprit Kiss / Thin Lizzy. Un condensé de bonne influence qui donne droit à un très bon titre remuant. Ceux qui connaissaient le groupe que sous une forte influence AC/ DC seront ultra surpris (Peut être même déçu) car même Danko chante mieux (enfin chante tout court). « City streets » part dans un esprit très Us. La basse de John Calabres résonne bien et Danko se prend pour feu le grand Phil Lynott dans un phrasé et des mélodiques fortes ressemblantes. Un très bon titre qui rappelle des souvenirs.
« Still in high school » est assez moderne, un rock Us décapant au phrasé rappé déconcertant. Pour moi trop répétitif et pas des plus intéressant, trop moderne sûrement : passons ! Place au single: « Take me home ». Un titre acoustique rythmé qui en surprendra plus d’un. On a du mal à croire que c’est bien Danko Jones et pourtant c’est tellement rock dans l’esprit qui oui.

« Let’s get undressed » rappellera le Kiss de le fin des 80’. Un bon gros mid tempo bien rock qui envoie la purée comme il faut. Le refrain est un régal à reprendre en chœur en live.
Nouveau mid tempo délectable avec « King of magazines » qui aurait sûrement bien plut à Paul Stanley ! Encore que du bon avec son refrain entêtant qui ne vous lâchera plus jamais. Pour moi le meilleur titre de l’album.
« Forest for the trees », bien plus heavy reste mélodique. Danko nous sort un chant sirénien fort plaisant. Une petite bombe assurément. Depuis quelques titres c’est du grand art que voilà. Quel travail sur la musique mais surtout sur le chant qui se rapproche des grands Paul Stanley voir Phil Lynott. On reprend le bon rock venimeux avec « Your tears, my smile ». Danko nous ressort son chant plus hargneux et donne de sacrées couilles à ce titre terrible.
« Something better » accélère le rythme même si la mélodie prédomine toujours les chansons. Du bon gros rock décapant qui met en joie. Titre encore une fois bien dans l’esprit Thin Lizzy avec « Ravenous » qui passe super bien. Le refrain est super beau et très bien chanté.
On termine cette agréable révolution avec « Never too loud » un titre plus heavy presque un hymne qui clôture l’album comme il faut. Encore une vrai réussite.

Conclusion : un album certes fait de changements mais tellement bien réalisé qu’il en devient un véritable bonheur. Un condensé de bon vieux rock avec une sauce de modernisme. Un grand album !! A découvrir d’urgence
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe : site officiel de Danko Jones
Vues : 1248 fois