Interview

Joe Lynn Turner (2007) - J.L. Turner

Bonjour Joe. Je suis très heureux de faire une nouvelle interview avec toi, et je suis aussi très content pour ton nouvel album!


Tout d’abord, comment vas tu?

JLT: Je vais très bien merci! Je me prépare pour le Japon et il y a donc beaucoup d’agitation. Mais je suis très excité de reprendre la route et de jouer en concert avec Graham Bonnet.

Pour ma part, cet album est plus dans une veine rock et plus mélodique que “Usual Suspect” n’est-ce pas?

JLT: Je suis tout à fait d’accord. Il a le meilleur des deux sons que nous avons eu sur « Sunstorm » et « Usual Suspects ». Il semble que les fans aient bien accueillis ces deux albums alors nous avons pensé qu’il serait bien de faire un mélange des deux styles.

Le travail de Karl Cochran est vraiment bon, et il prouve que c’est un très bon guitariste. Tu dois être content de travailler avec lui et de son travail (toi qui a travaillé avec tout un tas de bons guitaristes tels que R.Blackmore, Y.J. Malmsteen, N.Kotzev, Al Pirelli…) ?!

JLT: Karl est un musicians plein de resources… un très bon guitariste en acoustique tout comme en électrique. Il a une collection de guitares et d’amplis assez anciens assez impressionnante. C’est ce qui donne à la musique ce côté si classique. Karl est très bon dans les tonalités, avoir le bon son qui donne à l’album tout son sens. On ne peut pas remettre en cause ses aptitudes musicales et ses talents de compositeur. Il a tout pour lui !!!


Pour parler de toi maintenant, tu réalises de belles prouesses aussi. Quel est ton secret ? Je veux dire le fait d’avoir cette sensation et cette énergie après le travail avec Akira Kajiyama & Sunstorm par exemple ?!

JLT: Je pense que la passion est la clef de tout. J’ai la passion et la motivation pour faire vivre la musique. Ce n’est pas un secret…. Des personnes ont ce feeling … d’autres non. Je me sens toujours comme un garçon de 19ans ! LOL !


Je pense que tu dois t’attendre à cette question qui est pour ainsi dire obligatoire: il y a une chanson co-écrite avec MRs Blackmore, M Glover & M Peterik. C’est une grande surprise !

JLT:. Elle a été écrite pour Deep Purple, et a été complète avec les très bon riffs de R.Blackmore. On a enregistré cette chanson quand j’étais encore dans le groupe au moment de l’album « Slaves and Masters ». Deep Purple l’a refaite sous le nom de « one man’s meat ». J’ai eu la bénédiction de Ritchie pour continuer sur la version d’origine, et ma version en est plus proche. Elle est centrée sur un riff bluesy et au niveau des paroles cela parle d’un danceur qui mène deux vies – une vie privée et une vie de scène qui se tournée plus vers la fantaisie. Il y a une véritable personne en dessous de cette image donnée aux gens et nous voulons montrer qui est vraiment cette personne ! Jim Peterik est aussi crédité comme co-compositeur.



Quels sont tes projets pour l’avenir ?

JLT: Dans l’immédiat je me prépare à partir au Japon comme je l’ai dit au début de l’interview. Après le Japon je rentre chez moi pour seulement deux semaines. Après je repart sur la route avec le Classik Rock Cares : Brian Johnson d’AC/DC et aussi avec d’autres personnalités du rock, ici aux Etats-Unis. Puis, je pars en Europe… Allemagne, Espagne, Bulgarie et Finlande. J’écris beaucoup entre chaque date de la tournée.

J’ai entendu que tu allays jouer dans l’album solo d’Alex Beyrodt, de Silent Force. C’est vrai ?

JLT: Non, ce n’ai pas vrai pour le moment.

C’est la fin de l’interview, Un dernier mot aux fans français…

JLT : Merci d’avoir pris le temps pour cet entretient! Merci aux fans pour leur incroyable et dévoué soutient. Ils continueront de m’inspirer et j’espère qu’ils aimeront le nouvel album. J’espère bien les voir pendant la tournée !
 
Critique : Guillaume
Vues : 1315 fois