Interview

GLAMORY (2011) - Lionel Aubert (guitares, backing vocals, auteur compositeur)

Salut tout d'abord merci de répondre à quelques questions pour les seigneurs du métal

1/ Première chose pour faire dans les règles; peux tu présenter ton groupe, votre rencontre, votre parcours ?


Tout a commencé en 1993 dans un local de répétition d’une zone industrielle. Mon groupe de l’époque (dont j’ai de vagues souvenirs, mais aucun souvenir du nom ! mdr) cherchait un chanteur. J’ai alors vu débarquer un grand et costaud gaillard en audition, le cheveu court, à l’allure de rugbyman (ce qu’il était à l’époque). C’était Régis. Je me rappelle l’avoir entendu expédier ce soir là « Home of the brave » de Toto les doigts dans le nez. J’étais bluffé ! S’en sont suivi une amitié immédiate et une complicité artistique qui ne se sont jamais démenties depuis, et ce malgré une séparation depuis plus de… 10 ans !
Il y a 2 ans, Régis est revenu sur la région. Il a retrouvé ma trace via le domicile de mes parents, à qui il a rendu visite. C’est comme si nous nous étions jamais quitté, à l’exception de sa nouvelle compagne, et de ses enfants qui sont ados aujourd’hui ! Ces retrouvailles ont été le moteur indestructible et inarretable pour la composition, l’écriture et l’enregistrement de l’album GLAMORY.
Les autres musiciens jouant sur l’album sont les membres de mon groupe de cover d’alors, le PPZ ROCKET, groupe de pub et de premières parties assez connu sur la région niçoise (nombreux passage au Moods, 1ères parties de ZZTop, Iggy Pop, Jason Mraz, Charlie Winston, etc…), en les personnes de Serge Borde (batterie), et Gaetan Podda (bass), qui ont fait un super boulot de prises et d’arrangements. Jean-Gab Casagrande partage également le chant avec Régis sur « Lapdance of the lapdog ».


2/ Glamory, ma semblé être pour l'instant plus un duo qu'un groupe cela va 'til évoluer au fil du temps ?

Il est clair que GLAMORY c’est au départ Lionel Aubert et Régis Lobjeois ! Mais la DRH a bien bossé, faisant de GLAMORY aujourd’hui un véritable groupe de rock, avec la légende « glam » Christian Borello alias « Mimo » à la batterie (qui ne le connait pas à Nice n’est jamais sorti de chez lui !), et Willdric Lievin à la bass et backing vocals. Will est connu dans l’industrie musicale, en tant que grand professionnel du mix d’album de rock et metal (c’est lui qui a mixé GLAMORY évidemment !), mais également en tant que musicien au cv fourni (groupe Fairyland notamment, et tournée en 1ère partie de Sonota Arctica). Bref, j’peux vous dire que quand ça branche, ça souffle fort !!!


3/ Quelle sont vos influences au vu de votre album elle me semble bien varié ?

Les influences de cet album sont multiples, mais pour faire simple : Trio de tête « Queen – Beatles – Kiss » du côté de Régis, Trio de tête « VH – Pink Floyd Gilmour – Toto Lukather » de mon côté ! On a essayé de respecter un bon équilibre entre compos « catchy » et plage instrumentale, dans un format assez « pop ». Personnellement, je souhaitais un album proposant plusieurs niveaux de lectures : assez chantant et accessible pour l’auditeur « généraliste », mais également solide et riche pour l’auditeur plus averti que tu es ! ; ) On souhaitais en tout cas éviter d’être la énième production de musique « savante » pour musiciens.


4/ J'ai été surpris par le très gros travail apporté aux chœurs, est ce pour toi un point important de votre musique ?

C’est un des nombreux talents de Régis, qui voue un véritable culte aux arrangements de chœurs. Il trouve les différentes voix instantanément de manière instinctive, sait comment les répartir dans le mix, faire les bons assemblages… Il est le plus fervent défenseur des temples Queen et Beatles ! C’en est presque pathologique chez lui !


5/ J'ai beaucoup aimé aussi la recherche permanente de mélodie, et le coté très varié de cet opus, à mon avis vous vous ete laissez aller?

Les compos sont à mon sens assez inspirées, avec notamment des harmonies vocales fortes qui collent en tête. On a pas mal joué sur l’alternance mineur / majeur et sur des changements de tonalités pour donner du relief, de la couleur, de la relance, du ressort. Y a tellement d’albums chiants…
Ensuite pour être honnête, si les harmonies générales des morceaux sont venues assez naturellement, les lignes de chants ont fait l’objet d’un gros travail d’écriture, d’ajustements, etc… Ma connaissance des gammes et intervalles nous a aidés très souvent à pondre les lignes de chant, comme un outil d’exploration. Je trouve d’ailleurs que cela s’entend parfois, certaines lignes de chant sont très « guitaristiques » !


6/ Quelle sont vos objectifs avec cet opus?

D’abord, se faire plaisir. Ensuite, signer et devenir millionnaire ! PTDR


7/ Un petit mot sur cette reprise « Calling you » du film Bagdad café. Pourquoi avoir fait le choix de cette chanson là (qui d'ailleurs est superbement reprise !!) représente t'elle quelque chose de spécial à tes yeux.

Ce morceau est un ovni, un mystère. Son harmonie est fragilement définie, et flotte comme de la brume. Chaque écoute est un voyage assuré, entre frisson, inquiétude et sérénité… Il m’est arrivé de l’écouter sur une route déserte la nuit. Je vous invite vivement à cette expérience très simple !
Concernant notre version, son arrangement blues – rock est venu naturellement, je voyais le tout très exactement à l’avance. Pour le solo de fin, j’ai fait 10 prises d’improvisation, et on a gardé les meilleurs passages de chaque en assemblant le tout. Le résultat n’est pas parfait, mais il est sincère !


8/ Quel sera votre emploi du temps pour les mois à venir ?

Sex, no drugs, and rock’n roll ! Plus sérieusement, on va continuer à répéter pour restituer de manière aussi fidèle que possible l’album live, et je te prie de croire qu’au niveau des chœurs, y a challenge !
Ensuite, on va continuer à pousser pour signer dans ce pays, ou l’artiste rock de l’année s’appelle Gaetan Roussel !!! PTDR


9/ La scène Française va mal ses derniers temps beaucoup de groupe arrête il n'y a toujours pas de soutient, comment vois tu l'avenir de notre musique préféré sur notre territoire ?

Au niveau mondial, la succession des 2 vagues « Grunge » puis « DJ rois » a fait énormément de mal aux rocks mainstream, mélodique, metal, big rock, glam (…). Tout cela se rétablit petit à petit, mais cela prend du temps.
A quelques exceptions près, ces rocks ne seront de toute façon plus jamais de la musique de masse comme dans les 70s ou 80s, les dégâts causés surtout par la vague « DJ » étant très profonds. Plus largement, c’est la notion de musique même qui est étrangère à toute une nouvelle génération de teenagers. Quand on voit des milliers de personnes se précipiter dans des stades pour apercevoir un DJ star mettre lecture sur un CD préenregistré ! Quelle connerie !
Concernant la France, ce pays n’a jamais été un pays de rock à proprement parlé. Si les groupent essaient ici, ce n’est pas par choix, mais par contrainte car ils sont français. Les réussites rock en territoire français ont toujours été des cas isolés.


10/ J'espère qu'il y aura une suite à ce premier opus, peut etre déjà des idées sous le coude ?

Yes, des compos, des riffs, évidemment ! On va commencer à poser tout ça tranquillement sur Mac avec Reg. Mais on va être aidés maintenant par nos deux stars, Will notamment, qui est un fin compositeur et arrangeur.


11/ C'est la fin de cette interview je te laisse la parole pour conclure ?

Notre site est en cours de finition, et proposera l’album très bientôt en téléchargement.
Dans l’attente, venez-nous rendre visite sur :

Facebook « GLAMORY » : http://www.facebook.com/pages/GLAMORY/124891244245937

Myspace “ GLAMORY” :
http://www.myspace.com/glamoryband

Adresse mail : glamoryband@orange.fr

Bon, et puis on attend le nouveau scud de VAN HALEN avec LEE ROTH et KISS est en studio !!!!
 
Critique : Guillaume
Vues : 1499 fois