Interview

NIGHT DEMON (2018) - Jarvis Leatherby (Basse - Chant)

Avec « Curse of the damned » et « Darkness Remains », Night Demon s’est imposé comme l’un des groupes les plus intéressants du revival BNOHM. Le groupe revendique ses influencesqu’il a néammoins su transcender par un son résolument moderne. Rencontre avec Jarvis Leatherby, bassiste/chanteur du groupe lors de leur actuelle tournée en première partie d’ Accept.

« Le nom du groupe, Night Demon et celui de vos deux albums, « Curse of the damned » et « Darkness remains » ont une connotation très cinéma fantastique. »


« Oui, j’ai grandi avec les films d’horreur des années 30, 40, ceux de la Universal. J’aime aussi beaucoup ceux des années 60 de la Hammer. Les slashers des années 70 m’ont aussi marqué. Tout cet univers fantastique a nourri le groupe. »

« Vous sonnez très british new wave of heavy metal. C’est le style que vous préférez musicalement ? »

« Oui. On adore Maiden, Diamond Head, le Sabbath des années Dio. .Nous sommes un groupe de heavy metal classique. On fait ce que l’on aime sans se préoccuper des critiques. Cela ne me gêne pas que l’on me dise que l’on sonne comme ceci ou comme cela. On a juste envie de jouer de la bonne musique. Nous sommes réels et c’est un truc que le public comprend. »

« Maiden Hell » est clairement un hommage à Maiden. Même les paroles sont des citations de leurs propres lyrics. »

« Clairement. Ils sont les meilleurs. On a voulu faire un morceau de fans de Maiden pour les fans de Maiden. »

« La pochette aussi est un hommage à eux. »

« En partie, mais pas seulement. Le building que tu vois sur la pochette existe dans notre ville et possède une vraie histoire. Il fait partie du patrimoine culturel de la ville.»

« Vous êtes influencés par les groupes hard-rock anglais alors que vous êtes américains. Vous n’écoutez pas de groupes US ? »

« Si, j’ai écouté beaucoup de skate-punk et de hard-core comme Black Flag. J’aime beaucoup des groupes californiens comme Social Distortion dont le bassiste est un ami et X, que je vais voir régulièrement en concert. Nous sommes assez punk dans l’esprit, avec un côté DIY (Do it yourself) mais, musicalement, on est plus branché hard-rock que punk ou hard-core. »

« Vous composez assez rapidement. Le premier album est sorti il y a deux ans. Le dernier, il y a quelques mois »

« Je suis content que tu dises cela car nos fans aimeraient que l’on produise encore davantage et que l’on sorte un nouvel album chaque année. »

« Vous avez participé récemment à un événement caritatif. De quoi s’agissait-il exactement ? »

« C’est un événement que l’on organise depuis huit ans, tous les ans. La nourriture que l’on collecte avec les dons va aux homeless. On utilise la popularité que nous avons pour donner aux gens. D’autres groupes devraient le faire. On a été longtemps un groupe underground, nous n’avions pas les moyens de payer les hôtels. On a été beaucoup aidé. On veut rendre la pareille. »

« Vous avez enregistré un album live à cette occasion. Quand sortira-t-il ? »

« L’été prochain ».

« Vous avez ajouté des bonus-tracks à la nouvelle version de «Darkness Remains » dont des reprises de Black Sabbath et Queen. Pourquoi ces choix ? »

« J’avais l’album de Queen « Live Killers » lorsque j’étais enfant. Il y avait une super version de « We will rock you ». On a voulu la faire à notre sauce. »

« Le personnage que l’on voit dans vos vidéos est comme le Eddie de Maiden ? »

« Un peu. Il nous représente. Il est avec nous en concert, chaque soir. C’est notre mascotte. »

« Vous allez jouer au Wacken Festival cette année. C’est une excellente nouvelle pour vous. »

« Tout ce qui nous arrive est une bonne nouvelle. Certains trouvent le Wacken trop commercial mais pour notre part, on est très heureux d’y jouer. »

« Comment s’est fait la connexion avec Accept pour que vous assuriez leur première partie durant toute cette tournée européenne ? »

« C’est la plus grosse tournée que nous ayons faite jusqu’à présent. C’est Accept eux mêmes qui nous ont choisis. C’est vraiment un honneur pour nous. Lorsqu’il y a des jours off dans cette tournée, on va jouer dans des clubs. Ou même certains jours après avoir fait la première partie de Accept, nous prenons le matériel et allons jouer dans de petites salles. »

« Je suppose que cette tournée vous apporte de nouveaux fans ? »

« Oui, il y a plein de gens qui nous découvrent avec cette tournée. C’est vraiment cool. »

« Tu continues de jouer avec d’autres groupes en dehors de Night Demon ? »

« Je le fais quand je peux. Quand j’ai le temps. Mais je me concentre principalement sur Night Demon. »
 
Critique : Pierre Arnaud
Vues : 171 fois