Live Report

SABATON - ALESTORM - BLOODBOUND - Espace Julien - Marseille - 22/2/2016

 
Vous savez quoi ? Ben hier j'étais à Marseille… … … ça vous choque pas ???? Pour que jfoute les pieds dans cette ville faut vraiment un truc énorme !! Et vous savez ce qui est énorme ??? Ma b.. euh… l'affiche du 22 février 2016 à l'Espace Julien. Les suédois de SABATON déboulent de nouveau en France avec un allié de poids : ALESTORM, rien que ça. Et aussi BLOODBOUND.

La salle se remplissant petit à petit, l'Espace Julien se transforme en sauna. Je prend place dans le pit photo et ne le quitterai qu'à la fin du concert ! Je tiens donc à dire que le son n'était pas aussi bon que dans la salle.
Cela dit, cela ne pose pas de problème pour BLOODBOUND. Les suédois et leur power métal ont vraiment du mal à passer. Bon il est vrai que le groupe a une excellent énergie sur scène. Ça c'est indéniable. Mais déjà leur musique un peu trop banale et le rendu sonore, comme je vous disais était chaotique.
Mais bon visiblement quelques personnes se sont déplacées pour les voir, c'est donc avec plein de sourires que ce court set se passe. Le groupe le terminera d'ailleurs sur leur classique « Nosferatu », avec un individu masqué sur scène. Au moins la salle est chaude !

Bon c'est pas tout mais là… là y'a du monde prêt à bondir… Quiconque a vu la prestation de nos pirates délurés est devenu fan. Oui ALESTORM c'est pas juste de la bonne musique, c'est une fête dès que c'est en live. C'est littéralement un concert d'apéro, un bon moment de détente entre amis.
Le groupe va faire dans le radical dans ta face. Après l'intro électro classique, ils entrent sur « Keelhauled » toujours aussi efficace, puis enchainent les monuments de chaque album. De « Over the Seas » à « Magnetic North », Chris Bowes le capitaine fou mène un groupe qui revisite l'esprit du live.
Le seul bémol du show viendra du public. Au Hellfest on a eu droit à un paquito GEANT de chez mastoc sur « Nancy The Tavern Wench ». Là ça commençait doucement à se mettre en place mais quelques… personnes pas drôles (politesse de rédaction oblige), se sont abstenues et ont du coup cassé tout le truc.
Le groupe terminera sur un trio gagnant : « Sunk'n Norwegian », « Drink » et « Hangover » (pour l'occasion le tech guitare viendra même taquiner la guitare sèche).
Prestation magnifique malgré un son inégal, mais on s'en fout, quoi que l'on dise, les pirates ne déçoivent jamais !

Maintenant fini les conneries !! C'est presque manu militari que les pirates sortent,laissant place à nos combattant. Alors déjà je vous pose le décor : un tank sur scène, la batterie au sommet. Oui SABATON fait pas les choses à moitié !
Après le fidèle « March To War », le groupe déboule en trombe avec comme d'habitude « Ghost Division ». Le son est meilleur, tout le monde sourie, la soirée s'annonce bien !
Le public est extrêmement chaleureux, trop d'ailleurs pour le groupe qui est surpris. Joakim montrera à plusieurs reprise qu'il a la chair de poule. Pour lui un tel accueil alors que c'est leur premier passage à Marseille est tout bonnement hallucinant.
De « Far From Fame » à « Midway », SABATON fait l'effet d'un rouleau compresseur, un gros… Très gros. Putain quelle énergie !!!
Moment comique du concert, celui où Joakim veut sa guitare et le guitariste l'envoie chier. Du coup le bassiste balance un « Hey motherfucker you've just kicked our singer out of stage !! ». Et là réponse classique : « Don't give a shit, it's swidish, they won't know if we sing right ! ». Et c'est donc parti pour « Gott Mit Uns » visiblement en suédois et SANS Joakim !
Le concert se déroule toujours dans une ambiance très agréable. Aucune violence, des rires et sourires, des échanges très chaleureux entre un groupe et public qui s'aiment et s'admirent mutuellement. Les classiques sonnent justes, « Carolus Rex » es est un excellent exemple. « Soldier of Three Armies » passe bien le cap du live, tout comme « Night Witches » qui envoie du très lourd !
Bon je vais pas épilogue trois plombes, il faut juste retenir ceci : pure soirée ! Là j'aime bien Marseille !! En deux ans, j'ai fait deux concerts et c'était deux monuments !
Merci à l'orga, l'Espace Julien, merci de nous avoir laissé shooter tout le concert dans le pit. Merci à Marie pour la bière plus que bienvenue.


SETLIST BLOODBOUND :

1. Iron Throne
2. In The Name of Metal
3. Metalheads
4. Moria
5. When All Lights Fail
6. Stormborn
7. Nosferatu


SETLIST ALESTORM :

1. Intro (DJ MATT BELL INDAHOUSE)
2. Keelhauled
3. Over The Seas
4. Magnetic North
5. Shipwrecked
6. Nancy The Tavern Wench »
7. Walk The Plank
8. The Sunk'n Norwegian
9. Drink
10. Hangover
11. 1741 (The Battle of Cartagena)


SETLIST SABATON :

1. The March to War
2. Ghost Division
3. Far From Fame
4. Uprising
5. Midway
6. Gott Mit Uns (Swedish)
7. Resist And Bite
8. Wolfpack
9. Lion From The North
10. Carlus Rex (English)
11. Soldier of 3 Armies
12. Attero Dominatus
13. Art of War
14. To Hell and Back
15. Night Witches
16. Primo Victoria
17. Metal Crüe

 
Critique : SBM
Date :
Vues : 567 fois