Live Report

AIRBOURNE - La Paloma - Nîmes (28/10/2019)

 
Je l’ai répété à de nombreuses reprises : dans le Sud on est pas trop bien loti pour ce qui est de la bonne musique. Alors quand des évènements cataclysmiques passent non loin de chez nous, autant y assister.
En effet un ouragan nommé AIRBOURNE s’apprête à prendre d’assaut la Paloma (Nîmes) et l’évènement affiche complet depuis maintenant quelques mois.
Et ce fait sera confirmé par une foule gigantesque amassée devant la salle en ce lundi 28 Octobre.

Mon acolyte et moi-même prenons donc place dans le bar du patio, c’est important de s’hydrater avant (et pendant) le sport. En guise de première partie, les américains de SUPERSUCKERS nous livrerons un set correct, un punk rock très propre, exécuté par un trio motivé mais qui sent tout de même trop le déjà entendu. Mais quand vous écoutez ça avec une bière et que vous avez besoin de vous changer les idées, il n’y a pas à dire, c’est plutôt pas mal.

Mais le gros du spectacle c’est la bande à Joel. Quatre mais avec le potentiel de destruction de 45 megatonnes. D’autant plus qu’ils sont là pour défendre leur tout nouveau bébé (sorti trois jours plus tôt) : « Boneshaker ».
Comme on pouvait s’y attendre, les gars ont une énergie débordante, communicative et tout ceci avec un son au poil. Mon dieu que cette salle est géniale !
« Raise The Flag », « Too Much », « Nitro » s’enchainent avec une aisance et une folie déconcertante. Le guitariste à moitié nu perd en moyenne un litre de sueur par chanson, mais heureusement, comme votre serviteur, il s’abreuve régulièrement.

Il nous fera même le plaisir de sortir un bar sur scène, en hommage à Lemmy pour servir du Jack Daniels Coca au public (j’applaudis le geste, moins la faute de gout, mais positivons.). Notre psychopathe sous LSD, à défaut de monter sur l’échafaudage, fera deux fois le tour de la fosse sur les épaule d’une ami, arrosera le public (à ce moment là) de bière après avoir frénétiquement headbanger dessus et terminera son palmarès par un solo sur le balcon de la Paloma. Rien que ça.

Tout ça pour dire que ce gars est increvable et que cette énergie est ultra communicative et ce qui explique pourquoi AIRBOURNE cartonne. Certes les morceaux sont bons mais on connait ce style, il n’y a plus grand-chose à raconter. Mais délivrer une prestation aussi poignante, aussi riche, aussi folle ce n’est pas donné à tout le monde.

Pendant une heure j’ai oublié mes soucis (un peu), j’ai ri, j’ai jumpé, j’ai chanté, j’ai vécu un vrai gros moment de rock’n roll ! Alors merci au groupe pour ça ! Merci de continuer de porter cette flamme qui j’en suis sûr, ne s’éteindra jamais quand que l’on se battra pour ça !
ROCK’N ROLL FOREVER !!!

Setlist AIRBOURNE :

1. Raise the Flag
2. Too Much
3. Nitro
4. Backseat Boogie
5. Girls In Black
6. Bottom of The Well
7.Breakin’ Outta Hell
8. All For Rock’n Roll
9. Boneshaker
10. Live It Up

Rappel:

11. Ready to Rock
12. Running Wild
 
Critique : SBM
Date :
Vues : 97 fois